Mêmes droits pour toutes firma ora

En même temps que le rassemblement à Londres lancé par « One Law for All », en France des féministes se mobilisent pour attirer l’attention sur les discriminations que subissent les femmes françaises, immigrées ou issues d’immigration, par l’application des lois des pays d’origine, contraires aux principe républicain d’égalité femmes /hommes
Déclaration et Pétition de WICUR (Women’s Initiative for Citizenship and Universal Rigts/Initiative de Femmes pour la Citoyenneté et les Droits Universels)

MEME LOI POUR TOUTES
Aujourd’hui, nous assistons à une offensive des intégrismes religieux et à des reculs de toutes sortes dont les femmes sont les premières victimes.
Les questions de « droit personnel » revêtent une importance cruciale. Elles soulèvent à la fois le problème de l’égalité des sexes ainsi que celui de la reconnaissance de la femme en tant que citoyenne.
Aujourd’hui encore, nous observons des discriminations, des problèmes liés à une inégalité juridique rencontrées par les femmes françaises ou étrangères en raison de l’application, en France, de lois qui régissent leurs rapports familiaux, plus communément appelées « code de la famille » ou « lois de statut personnel »
Des recours sont possibles, mais ils sont compliqués, longs car plusieurs législations entrent en interaction et parfois en conflit.
Aussi :
Nous DENONCONS,
les conventions bilatérales, ou accords bilatéraux ou procédures d’exéquatur existant entre la France et un certain nombre de pays (Maghreb, Afrique, Asie, Moyen Orient ) qui méconnaissent le principe constitutionnel d’égalité femmes /hommes et les engagements internationaux de la France,
le maintien de pratiques et coutumes discriminatoires, sources de violences à l’égard des femmes, même quand la législation des pays d’origine n’est plus systématiquement défavorable aux femmes.
Nous REFUSONS de reconnaitre les codes de la famille étrangers et les lois relatives au statut personnel reposant sur des croyances religieuses qui violent les droits des femmes
Nous DEMANDONS
Un STATUT JURIDIQUE AUTONOME pour les femmes immigrées, un statut indépendant de celui du conjoint.
La PRIMAUTE de la loi du domicile, à l’instar de certains pays européens.
Il est URGENT d’entreprendre toutes les actions nécessaires pour protéger les droits des femmes immigrées ou « d’origine immigrée », en refusant tout relativisme culturel qui porterait atteinte aux droits fondamentaux des femmes
La France, qui a ratifié la CEDAW (Convention sur l’Elimination de toutes les formes de Discrimination à l’Egard des Femmes) doit garantir les droits égaux à toute personne résidant en France, a fortiori si elle a la nationalité française, mais aussi à toute personne étrangère. Tout ce qui contrevient aux droits fondamentaux des femmes ne doit plus être accepté sous prétexte que c’est la loi ailleurs.

Firma La Petizione

Firma con Facebook
O

Se disponi già di un account esegui il login, altrimenti procedi alla registrazione e firma riempiendo i campi qua sotto.
Email e password saranno i tuoi dati account, potrai così firmare altre petizioni dopo aver eseguito il login.

Privacy nei motori di ricerca? Usa un soprannome:

Attenzione, l'email deve essere valida al fine di poter convalidare la tua firma, altrimenti verrà annullata.

Confermo la registrazione ed accetto Uso e limitazioni dei servizi

Confermo di aver preso visione della Privacy Policy

Acconsento al Trattamento dei dati personali

Bacheca

Chi ha firmato questa petizione ha visto anche queste campagne:

Firma La Petizione

Firma con Facebook
O

Se disponi già di un account esegui il login

Commento

Confermo la registrazione ed accetto Uso e limitazioni dei servizi

Confermo di aver preso visione della Privacy Policy

Acconsento al Trattamento dei dati personali

Obiettivo firme
7 / 10000

Firme Recenti

Informazioni

Tags

Nessuna tag

Condividi

Invita amici dalla tua rubrica

Codici Per Incorporamento

URL diretto

URL per html

URL per forum senza titolo

URL per forum con titolo

Widgets