Tunisie : Récupérons notre argent dérobé par Ben Ali et ses proches signer maintenant

Les places financière et bancaire Suisses ont connu ces derniers temps de nombreuses affaires liées aux fonds frauduleux de dictateurs corrompus. Après douze ans d'efforts, la République démocratique du Congo n’a pu récupérer les millions de dollars déposés par Mobutu dans les banques Suisses, et c’est avec un déni de responsabilité sans précédent que les milieux politique et bancaire Suisses se sont excusés de ne pouvoir rendre au peuple de la République Démocratique du Congo l’argent dérobé par un dictateur sans scrupules. En 1999 les banques Suisses ont nié l’existence de fonds juifs en déshérence appartenant aux victimes de l’holocauste. Mais ces mêmes banques ont été mises à genoux par le congrès juif mondial qui a appelé à leur boycott aux Etats-Unis, les obligeant à restituer les fonds aux ayants droit, (soit 1250 millions de dollars). Au mois d’août 2009, la banque Suisse UBS a été obligée par le fisc américain de révéler les comptes à numéros de citoyens américains, sous peine de se voir retirer sa licence aux Etats-Unis. Ainsi, il s’avère que les banques Suisses répondent seulement quand leurs intérêts sont menacés, et que l’étanchéité de leur secret bancaire est fonction de « la tête du client », de sa race et de sa couleur. Afin d’assurer la sécurité et l’anonymat des dictateurs avérés, les banques suisses leur proposent la possibilité d’ouvrir des comptes à numéro (sans nom). Aucune base de données ne contient le recoupement des noms des clients et de leurs numéros de comptes. Pour multiplier les entraves à la restitution des fonds, la loi Suisse (jugée hypocrite à ce sujet) impose que le plaignant doit lui-même identifier la banque où sont déposés les fonds, ainsi que les numéros des comptes, afin que la justice donne suite à la plainte ? En plus, ce même plaignant doit lui-même apporter à la justice Suisse les éléments prouvant l'origine illicite des fonds ! (comme si l’origine illicite n’était pas évidente!)
Durant des décennies de corruption et d’activités financières illicites, le président déchu, sa femme, et leur entourage ont spolié le peuple tunisien. Sachant que la fortune du président a été évaluée à cinq mille millions de dollars, et celle de la famille Trabelsi évaluée à 12000 millions de dollars, on est réellement étonnés que les banques suisses révèlent seulement une infime partie. L’Association Tunisienne pour la Transparence Financière qualifie cette situation d’inacceptable, et déplore la bénédiction de la confédération et des banques Suisses à ces trafics délictueux, ce qui relève du recel vu la nature illicite des fonds.
Le peuple tunisien commence à écrire une nouvelle page de son histoire, pleine de promesses mais non dénuée de risques et de menaces. Ce même peuple a plus que jamais besoin de la restitution de ses biens volés pour assurer la transition démocratique.
-Afin d’exprimer la déception et l’exaspération de la société civile, L’Association Tunisienne pour la Transparence Financière, appuyée par diverses ONG nationales et internationales annonce l’organisation d’une manifestation pacifique devant l’ambassade de Suisse à Tunis. Le silence assourdissant de cette manifestation reflétera l’ampleur de notre mécontentement.
- L’Association compte délivrer à l’Ambassadeur de Suisse en Tunisie une pétition signée par des dizaines de milliers de citoyens. Par ailleurs elle demande à la Confédération Helvétique et à l’association des banquiers Suisses de révéler une liste exhaustive des comptes nominatifs et des comptes à numéros des clans Ben Ali et Trabelsi, comme elle réclame la restitution à la Tunisie de tous les biens mobiliers et immobiliers de l’ancien président et de son clan.
- En l’absence de réponse des autorités Suisses, l’Association se réserve le droit de poursuivre sa mobilisation, et fera appel à d’autres actions citoyennes (qu’elle préfère ne pas dévoiler pour le moment).
- L’Association fait appel à diverses ONG nationales et internationales (Sherpa, Tracfin, Transparence International France, Global Financial Integrity, ATTAC,…) pour une étroite collaboration, et met tous ses moyens à la traque de l’argent et des biens volés.
-L’Association lance un appel à témoins, sollicitant tous les tunisiens, et toutes les personnes de bonnes volontés pour s’y associer, chacun à son niveau, et avec ses moyens, à la recherche d’informations qui permettraient d’identifier, et récupérer le maximum de fonds et d’avoirs illicites.

Contacts :
- associationttf@yahoo.fr

Association Tunisienne Pour la Transparence Financière, rue Léopold Senghor immeuble el Yomn. Sousse

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login, sinon effectuez l'inscription et signez en saisissant les champs ci-dessous.
Votre e-mail et votre mot de passe seront les données de votre compte, vous pourrez ainsi signer d'autres pétitions après avoir effectué le login.

Vie privée dans les moteurs de recherche? Vous pouvez utiliser un pseudo:

Attention l'e-mail doit être correct afin de pouvoir valider votre signature, dans le cas contraire elle sera annulée.

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Babillard

Qui a signé cette pétition a également vu ces campagnes:

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login

Commentaire

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Objectif signatures
28 / 500000

Signatures Récentes

voir toutes les signatures

Informations

Tags

Aucun tag

Partager

Invitez les amis de votre rubrique

Codes Pour L'incorporation

URL direct

URL pour html

URL pour forum sans titre

URL pour forum avec titre

Widgets