Pour un nettoyage du paysage médiatique tangérois signer maintenant

Syndicat des Journalistes Marocains, section Tanger-Tétouan

Communiqué


Tanger-15 mai : C’est avec un profond malaise que le Syndicat des Journalistes Marocains, section Tanger-Tétouan a relevé la publication dans des journaux locaux et nationaux d’une série d’articles diffamatoires à l’encontre d’un des membres de son bureau, Mohamed Amine Belkoury, journaliste cameraman polyvalent rattaché à la Chaine 2M. Le but de ces articles, fruit d’une imagination fertile est de trainer la réputation d’un honnête journaliste dans la boue, en plus d’essayer de diriger les enquêtes lancées par les éléments de la police et celle de la Chaine précitée suite à la plainte fictive lancée par la journaliste en poste au Bureau de Tanger, Ilham Berrada. Cette dernière a accusé le cameraman de l’avoir agressé physiquement le mardi 8 mai dans les locaux de la chaine à Tanger, accusation accompagnée d’une plainte auprès de la police.
Le SJM Tanger-Tétouan avait au début de l’affaire maintenu une position neutre malgré sa ferme conviction et sa confiance dans l’innocence de Mohamed Amine Belkoury. Mais devant les attaques répétées par voie de presse et l’entrée en scène de mains invisibles connues par leur attaques vipérines contre certains journalistes de la place, le Bureau du Syndicat s’est vu forcé d’éclairer l’opinion publique en présentant la version des faits de la vraie victime, Mohamed Amin Belkoury, qu’aucun des journaux calomniateurs n’a pris la peine d’appeler pour la recueillir.
Les faits remontent à l’après-midi du mardi 8 mars. Vers 16h30, Ilham Berrada appelle Mohamed Amine Belkoury à la salle de montage, prétextant une panne dans le matériel. Ce dernier, après vérification se rend compte que tout va bien et le fait observer à la journaliste qui insatisfaite de la réponse expose de colère. Belkoury, habitué à ces scènes tourne les talons et abandonne la salle de montage pour vaquer à ses autres occupations. Quelques minutes après, Berrada sort de la salle de montage et se dirige vers la responsable administrative du bureau et un agent de sécurité qui étaient présents. Elle leur annonce avoir été agressée par Belkoury. Leur étonnement est grand en constatant qu’elle ne présente aucun signe de violence d’autant plus qu’ils n’ont écouté aucun cri ni signe d’une agression. Habitués aux agissements de la journaliste, ils se sont rendus à l’évidence et ont compris qu’il s’agissait d’une mise en scène visant son collègue qui n’a cessé de lutter contre ses provocations répétées depuis des mois.
La journaliste, menant à terme son plan se procure un certificat médical douteux avec 15 jours d’invalidité temporaire, qu’elle envoie à sa direction, usant de stratagèmes similaires à ceux quelle a utilisé avec d’autres collègues de travail qui ont préféré rentrer au siège de Casablanca plutôt que de souffrir une provocation continue dont un autre journaliste et deux caméramans.
Ilham Berrada a porté ensuite l’affaire devant la justice en présentant une plainte fallacieuse devant la police avec comme unique preuve une attestation de complaisance et l’appui de journaux et de mercenaires de la plume à la solde du plus offrant.
Sur la base de ces faits, nous déclarons ce qui suit :
1-Notre solidarité inconditionnelle avec notre camarade Mohamed Amine Belkoury dont la rectitude et les qualités humaines sont saluées par tous.
2- Nous condamnons de manière ferme et unanime la campagne de dénigrement dont est la cible Belkoury inversant de manière basse les rôles de victime et d’agresseur.
3-Nous insistons sur notre confiance totale et notre respect sans équivoque des enquêtes menées par la Chaine 2M et par la police
4-Nous nous réservons le droit de la poursuite par voie de justice et par toute autre voie légale toute personne ayant porté atteinte, de près ou de loin à l’image et à la personne de Mohamed Amine Belkoury.
Le bureau

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login, sinon effectuez l'inscription et signez en saisissant les champs ci-dessous.
Votre e-mail et votre mot de passe seront les données de votre compte, vous pourrez ainsi signer d'autres pétitions après avoir effectué le login.

Vie privée dans les moteurs de recherche? Vous pouvez utiliser un pseudo:

Attention l'e-mail doit être correct afin de pouvoir valider votre signature, dans le cas contraire elle sera annulée.

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Babillard

Qui a signé cette pétition a également vu ces campagnes:

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login

Commentaire

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Objectif signatures
6 / 1000

Signatures Récentes

Informations

Tags

agression, journaliste, média, tanger

Partager

Invitez les amis de votre rubrique

Codes Pour L'incorporation

URL direct

URL pour html

URL pour forum sans titre

URL pour forum avec titre

Widgets