photo Actu Chien dangereux rendu à son maître malgré plusieurs attaques. signer maintenant

C'est vers 22h le samedi 23 mars, qu'une femme promenant sa chienne, une yorkshire, voit cette dernière se faire attaquée par un American Staffordshire Terrier n'ayant ni laisse, ni muselière.
La propriétaire de la petite chienne se précipite chez le vétérinaire sur les conseils de la police mais cela s’avérera inutile l'animal étant décédé. Le chien et son maître sont libre et l'affaire classée.
Le mardi 26 mars, soit trois jours après la première attaque, le chien recommence mais cette fois ci la victime est une femme d'une quarantaine d'années se rendant à son travail. « […] j'ai vu le chien courir à ma rencontre et avant que j'ai eu le temps de réagir il s'est jeté sur moi. Le chien m'a sauté dessus, m'a attrapé le mollet gauche et m'a mordu à pleine dents. Ensuite il m'a également mordu le mollet droit et en repassant derrière moi il s'en est pris à ma cuisse gauche […] Une fois au sol le chien à essayé de me mordre au visage […] Par réflexe je me suis protégée avec la main droite paume contre mon visage. Il m'a violemment mordu la main, il l'avait complètement dans sa gueule et s'est mis à la secouer dans tous les sens […].
La jeune femme est rapidement transportée à l'hôpital ou elle sera opérée rapidement. Elle s'en sortira avec un fracture et une motricité limité à la main, plusieurs plaies sans gravité et quinze centimètres de mollet manquants. Le 29 mars, la victime porte plainte, le chien est amené en fourrière et son maître est mis en garde à vue puis libéré. Le chien subira un seul test comportemental jugé mauvais et deux examens médicaux. Il sera rendu à son propriétaire au bout de quatre semaines. La procureur jugeant l'animal non-dangereux.
Aujourd'hui, deux mois après les faits, la victime reçoit toujours des soins et le chien reste libre de tout mouvement. Les deux attaques se sont produites sur un chemin entre une école primaire et une maternelle. Chaque jours des parents accompagnant leurs enfants à l'école passe devant la maison de l'animal. L'affaire traîne en longueur malgré l'intervention de Mr le Président lui-même, plusieurs incohérences apparaissent dans l'histoire.
Ma question est : quand le chien sera-t-il jugé suffisamment dangereux pour être euthanasié ? Quand il aura TUÉ un enfant ?

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login, sinon effectuez l'inscription et signez en saisissant les champs ci-dessous.
Votre e-mail et votre mot de passe seront les données de votre compte, vous pourrez ainsi signer d'autres pétitions après avoir effectué le login.

Vie privée dans les moteurs de recherche? Vous pouvez utiliser un pseudo:

Attention l'e-mail doit être correct afin de pouvoir valider votre signature, dans le cas contraire elle sera annulée.

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Babillard

Qui a signé cette pétition a également vu ces campagnes:

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login

Commentaire

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Objectif signatures
8 / 500000

Signatures Récentes

Informations

Tags

attaque, chien, enfant, euthanasie, injustice, président, tué

Partager

Invitez les amis de votre rubrique

Codes Pour L'incorporation

URL direct

URL pour html

URL pour forum sans titre

URL pour forum avec titre

Widgets