Pétition contre le non-sens, Requête au procureur de la république signer maintenant

Monsieur le Citoyen bonjour,

Prologue :

… De toutes les alternatives qui s’offrent en pareille circonstance, il est envisagé d’un commun accord une action pacifique dont l’essentiel est décrit dans cette requête officielle, adressée à Mr le procureur de la république auprès de la cour de Jijel, dans le but d’arrêter le massacre en cours et de procéder à une enquête officielle ayant pour but le recouvrement de nos droits piétinés par certains n’hésitant pas à spolier toute une population de son bien commun, au vu et au su de tous, sans qu’aucun responsable à quelque niveau qu’il soit n’ose lever le petit doigt et ce, de la façon la plus civilisée, démocratique mais aussi dorénavant très concernée par la justice au quotidien et par la gestion saine de son patrimoine historique, culturel et touristique seul source économique pour la population locale rongée par un chômage honteux, en comparaison des opportunités qu’offre la région et sa fantastique nature.

A ce titre, tous les citoyens se sentant concernés par l’impérativité d’une gestion plus saine de nos ressources naturelles et de la nature tout court,

Par le respect des droits du citoyen en général, celui de l’algérien en particulier,

Par l’impérativité d’une participation effective du citoyen reconnu en tant que tel dans la gestion des affaires le concernant,

Par la suprématie du bon sens sur le non-sens, de l’excellence sur la médiocrité

Tous les citoyens épris de justice et de liberté,

Tous les citoyens reconnaissant le prévaloir de la compétence et de l’efficacité sur celui des accointances et de la médiocrité,

Et enfin, en appui à la requête faite à Mr le procureur de la république ,

http://noureddine-kias.blogspot.com/2011/11/lettrepetition-officielle-mr-le.html

Sont aimablement conviés à rehausser cette action de leur présence, en la signifiant clairement, par la signature de cette pétition et, en lui donnant la publicité qu’elle mériterait à leurs yeux de citoyens libres et responsables.

PS 1: Ci-après, un compte rendu du déroulement des événements depuis une année et nous ayant mené à cette pétition que nous vous invitons à signer avec nous.

PS 2: Voici en plus illustrée (Photos et vidéos en appoint) les liens vers le texte original de la pétition

http://jijel-echo.com/Petition-contre-le-non-sens.html

http://noureddine-kias.blogspot.com/2011/12/petition-contre-le-non-sens-requete-au.html

Bonne lecture à tous

Introduction

Le secret de la réussite d’une entreprise quel qu’elle soit, réside essentiellement dans sa préparation, sa projection dans le temps la plus détaillée possible et surtout, sa réévaluation/adaptation à chaque étape de sa mise en pratique.

L’idée source de l’entreprise, dans ce cas nous intéressant présentement, l’action en justice envisagée contre les agissements pour le moins illicites, de certains éléments de l’institution de la grande muette (L’ANP) ainsi que, contre les destructions d’un bien commun par un certain privé «aux bras longs» que nous jugeons irresponsables et anti-productifs, seraient l’exercice qui nous fera commencer à nous prendre réellement en charge, par une action commune, légale, non violente, bien concrète et qui produira ses fruits, j’en suis profondément convaincu. Contre mais surtout POUR le rétablissement de la justice que, la médiocrité actuelle au niveau de la gestion des affaires quotidiennes du citoyen que nous sommes, n’a pas permise jusqu'à présent.

Ceci comme suite logique à d’autres actions menées en amont et, qui n’ont produit que le silence méprisant de ceux à qui, cela aurait du éveiller un minimum de sens de responsabilité et parler. En vain. Qu’ils soient élus, institutions supposées être à l’avant-garde dans le domaine ou même commis de l’état à quelque niveau que ce soit de la wilaya, ni encore moins les mis en cause, n’ont «daigné» nous honorer d’une quelconque présence honorable. Reste la justice.

Pire, le privé «aux bras longs», a jugé bon d’attaquer en diffamation ma personne et sa requête a été suivie, jusqu'à présent, par des investigations/convocation de la part de la police d’investigation et me concernant, sur ordre de Mr le procureur de la république de la cour de Jijel, sans que le cœur du sujet qui a été à l’origine de l’article publié et, rendant ainsi publique ce qu’on essayait de faire passer en catimini, avec plus ou moins la complicité tacite de tous les concernés susmentionnés, ne soit en aucun cas mentionné, ni même approché un tant soit peu. Des méthodes d’intimidation et de pression bien connues et bien reconnues, aussi veillottes et trépassées que seraient le bolchévisme ou le Maccarthisme. Ce n’était pas le sujet de ma convocation m’avait-on «expliqué» chez la police d’investigation.


Dans cette perspective, concernant l’action en cours, dont nous espérons vous y voir nous rejoindre, comme promis dans les précédents écris, par souci de transparence, souhaitant ainsi une réaction claire de votre part basée sur un maximum d’informations sur le sujet auquel on vous invite a partager le symbole avec nous, je vous fais ici, un récapitulatif des événements et actions entamées nous ayant mené à cette étape dans nos actions concrètes. L’étape concernant l’emploi de la justice contre le non-sens et la médiocrité de la gestion quotidienne de nos biens communs, contre l’irresponsabilité flagrante des supposés premiers responsables au niveau de la wilaya de Jijel en général, et de la commune d’El-Aouana/Cavallo en particulier, mais surtout pour donner un nouveau départ vers le mieux concernant l’implication d’une société civile effective qu’il reste à créer et à structurer dans la majorité des cas et selon une gestion normative en adéquation avec les aspirations légitimes du citoyen Lambda que nous sommes.


1-Bref historique de Cavallo

La commune de Cavallo (El Aouana) est située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de la ville/wilaya/département de Jijel. La partie de sa côte et ses petites plages étaient naguère un coin de paradis terrestre, notamment apprécié par les estivants Algérois d’abord et quelques fidèles touristes étrangers qui en avaient fait leur lieu de prédilection. Pas pour longtemps, l’extraordinaire paysage naturel dont était dotée la région et l’accueil chaleureux reçu par les touristes/visiteurs chez les autochtones a attiré des touristes de par le monde et ce de plus en plus, malgré les agressions répétées contre dame nature. Il est plus qu’urgent d’y mettre un terme.

Depuis le début des années 2000, précédé par sa réputation de région encore vierge de tout développement aveugle, comme c’est hélas le cas actuellement, Jijel en général et Cavallo en particulier, virent arriver avec bonheur et se développer en exponentiel, un tourisme intérieure, qu’autant les autochtones que les touristes eux-mêmes découvrirent avec autant de bonheur que d’espoir de mieux vivre ensemble chez nous, avec respect mutuel et convivialité. Et l’histoire d’amour paraissait idyllique entre locaux et visiteurs.

Ses paysages montagneux, formés de pics verdoyants, plongent directement leurs flancs dans la mer sous laquelle ils prennent pied, pour ceux qui y sont disséminés comme autant d’ilots, et aussi ceux qui forment comme une muraille pour parer la côte tel un collier de perles aux couleurs naturels. Cavallo est un village paisible. Ses habitants, tout aussi paisibles s’adonnent depuis toujours à des occupations terre à terre, sans oublier leur devoir de parents responsables de l’éducation de leurs enfants.

Aujourd’hui, et malgré le calvaire subi des années noires, ils accueillent le visiteur avec toute la chaleur qui sied aux gens s’estimant la conscience tranquille.


2 – Projets et funestes intentions

Ceci jusqu’à ce que, le malheur et les convoitises, formulés et manifestés par une gente aux dents longues et aux funestes projets, entourés d’occultes intérêts, entrevus comme une manne future, commencent à s’abattre en une sombre série, mettant tout le monde à mal vis-à-vis de leur conscience, les défiant de se taire et laisser faire ou, d’agir en une action commune et concertée, pour le recouvrement en toute légalité, de ce qui est en cours de spoliation et qui heurte douloureusement, la logique et le bon sens.

Et c’est bien à un accaparement dépassant l’entendement auquel la population de Cavallo assiste médusée. Cette population qui était longtemps restée dans l’expectative, avant que ne s’annonce un printemps formé d’espoir et de libertés.


3 – Récapitulation des faits

Aujourd’hui, alors que des auspices s’annoncent favorables et que le mur de la peur et de toutes les frayeurs est en passe de n’être qu’un sombre souvenir, les jeunes et moins jeunes ont décidé de se secouer d’une trop longue torpeur en sonnant le clairon de l’éveil afin d’entamer une action civile, en application des lois de la république édictées pour la protection de la nature et du littoral de la côte Jijelliennne particulièrement. Ce qui actuellement s’apparente à des actes de piraterie, sont commis en contradiction de toutes ces lois. Ce qui apparaît de toute évidence un déni de droit intolérable. La population, ainsi que les habitués réguliers de la région déplorent cette situation de fait accompli et comptent bien donner une suite à ce qui a déjà été entamé concrètement à travers des pétitions adressées aux autorités compétentes, lesquelles semblent se cantonner dans un mutisme assourdissant.

Entre temps, l’action d’encerclement et de possession du Pic de Cavallo et des terrains qui l’entourent s’est belle et bien confortée à travers des travaux menés rondement en toute assurance. A présent les fils barbelés sont surmontés en intermittence par des guérites métalliques qui, non seulement agressent le regard, mais aussi font ressurgir les pénibles souvenirs de ce colonialisme qui avait sévi en des temps que tous croyaient révolus. Aujourd’hui, ce célèbre pic qui fait toute la beauté de Cavallo, pour ce qu’il est devenu, donne l’image d’un repaire de pirates. Rien n’aura été épargné pour défigurer l’étendue de la côte qui s’étire le long des frontières de la wilaya y compris les sites montagneux environnants à travers lesquels se multiplient les campements militaires.

Toutes nos tentatives jusqu'à présent pour éclaircir ne serait-ce que peu, l’opacité dans laquelle baignent ces actions irresponsables à nos yeux, de la dénonciation par le biais de sites internet, aussi bien ici, qu’entre autres ici aussi, d’articles de la presse écrite dénonçant sans ambages le délit flagrant, de pétitions citoyennes en ligne et de pétitions citoyennes au porte à porte et sur papier, de contact direct ou indirect avec les responsables concernés, sont restées vaines, que faire?

A ce propos, il est opportun de remettre sur le tapis cet engouement auquel s’adonnent les autorités de la wilaya pour promouvoir un tourisme dans un endroit où partout surgissent des barrières.


4 – Action envisagée

A présent que les choses semblent atteindre l’inévitable, l’heure est à une action concrète que compte entamer la population de Cavallo pour le recouvrement d’un patrimoine naturel commun à tous les Algériens, qui ne saurait être la propriété exclusive d’une poignée d’individus, se croyant au-dessus des lois pour se réserver ainsi à leur profit ce qui appartient à tous.

De toutes les alternatives qui s’offrent en pareille circonstance, il est envisagé d’un commun accord une action pacifique dont l’essentiel est décrit dans cette requête officielle, adressée à Mr le procureur de la république auprès de la cour de Jijel, dans le but d’arrêter le massacre en cours et de procéder à une enquête officielle ayant pour but le recouvrement de nos droits piétinés par certains n’hésitant pas à spolier toute une population de son bien commun, au vu et au su de tous, sans qu’aucun responsable à quelque niveau qu’il soit n’ose lever le petit doigt et ce, de la façon la plus civilisée, démocratique mais aussi dorénavant très concernée par la justice au quotidien et par la gestion saine de son patrimoine historique, culturel et touristique seul source économique pour la population locale rongée par un chômage honteux, en comparaison des opportunités qu’offre la région et sa fantastique nature.

A ce titre, tous les citoyens se sentant concernés par l’impérativité d’une gestion plus saine de nos ressources naturelles et de la nature tout court,

Par le respect des droits du citoyen en général, celui de l’algérien en particulier,

Par l’impérativité d’une participation effective du citoyen reconnu en tant que tel dans la gestion des affaires le concernant,

Par la suprématie du bon sens sur le non-sens, de l’excellence sur la médiocrité

Tous les citoyens épris de justice et de liberté,

Tous les citoyens reconnaissant le prévaloir de la compétence et de l’efficacité sur celui des accointances et de la médiocrité,

Et enfin, en appui à la requête faite à Mr le procureur de la république ,

Sont aimablement conviés à rehausser cette action de leur présence, en la signifiant clairement, par la signature de cette pétition et, en lui donnant la publicité qu’elle mériterait à leurs yeux de citoyens libres et responsables.

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login, sinon effectuez l'inscription et signez en saisissant les champs ci-dessous.
Votre e-mail et votre mot de passe seront les données de votre compte, vous pourrez ainsi signer d'autres pétitions après avoir effectué le login.

Vie privée dans les moteurs de recherche? Vous pouvez utiliser un pseudo:

Attention l'e-mail doit être correct afin de pouvoir valider votre signature, dans le cas contraire elle sera annulée.

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Babillard

Qui a signé cette pétition a également vu ces campagnes:

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login

Commentaire

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Objectif signatures
1 / 5000

Signatures Récentes

Informations

Noureddine KiasPar :
Vie citoyenneIn:
Destinataire pétition:
Mr le procureur de la république auprès de la cour de Jijel

Partisans officiels de la pétition:
Noureddine Kias

Tags

algeria, algérie, cavallo, démocratie, el-aouana, elawana, jijel, kias, non-sens, procureur

Partager

Invitez les amis de votre rubrique

Codes Pour L'incorporation

URL direct

URL pour html

URL pour forum sans titre

URL pour forum avec titre

Widgets