Non à la démolition de deux façades du XVIIIème au coeur de Strasbourg signer maintenant

A l’attention de Monsieur Roland Ries, Sénateur maire de Strasbourg et de Monsieur le Directeur Général du Groupe « Le Printemps ».

La restructuration projetée du grand magasin Le Printemps, propriétaire des N° 7, 9 et 11, rue de la Haute Montée, en plein centre ville, prévoit l’intégration de ces surfaces situées à droite du magasin actuel derrière une façade contemporaine unique dessinée par Christian Biecher (Paris)
Si la façade wilhelmienne du N° 11 sera conservée, les deux immeubles du N° 7 et du N° 9 sont menacés de démolition.

Un collectif pour le maintien de ce patrimoine s’est constitué en appui à l’action des « Amis du Vieux Strasbourg ».

Ces deux façades, de style Régence, datent du 2ème quart du 18ème siècle. Le N° 7 est modeste et a malheureusement subi des transformations mais le N° 9 est d’une remarquable élégance et d’un bon état de conservation avec ses encadrements de fenêtres finement moulurés. Les linteaux sont ornées de beaux cartouches qui représentent, au premier étage, de gracieuses figures allégoriques représentant les quatre saisons et, aux étages supérieurs, des motifs rocaille. En grande partie en pierres de taille, la façade possède, à chaque extrémité, un chaînage d’angle en pierre. Les fers forgés d’origine sont toujours en place.
La toiture d’origine, à comble brisé a disparue. Victime d’un bombardement en 1944, elle a été remplacée par l’actuelle couverture plate dans les années 1966 .

Voisines de l’immeuble wilhelminien du N° 11, en face de la pharmacie de l’Homme de Fer, lesdites façades forment un ensemble cohérent qui évoque l’ancien aspect de cette place aux 18ème et 19ème siècle et son histoire.

Un constat s’impose. La valeur de la façade du N° 9 rue de la haute Montée est reconnue par toutes les parties concernées. C’est le cas du Conseil de Quartier Centre. C’est le cas également d’un nombre grandissant de Strasbourgeois, de l’architecte et de la Municipalité
qui estime qu’il est nécessaire « de conserver les éléments remarquables du N° 9 d’une manière qui reste à déterminer ».
Dès lors la solution de bon sens qui consiste à garder ces façades visibles, à leur place, s’impose.
Est-il besoin de préciser que l’idée de M. Biecher de mettre en valeur, à l’intérieur du magasin, les trois lignes de fenêtres ornementées du N°9 nous paraît loufoque. La façade y perdrait tout son esprit. Une façade est une entité propre, pas un décor.

Nos façades s’inscrivent directement dans l’alignement du nouveau projet. Les détruire serait un acte inutile, un acte gratuit ! Il suffit de les intégrer et de rétablir les toitures

Les raisons évoquées pour cette destruction sont plurielles.
Le mauvais état des façades.
Mais chacun peut constater la verticalité des murs et la bonne conservation des embrasures de fenêtres et des sculptures ! C’est bien connu, quand on veut tuer son chien on l’accuse de la rage !




La perte d’espace commercial
Il convient de rétablir les toitures à l’alsacienne à forte pente (si possible à pan brisé). Pour gagner plus d’espace l’on pourrait éventuellement sur élever les façades d’un étage dans un style proche de l’existant.
Ainsi la perte de place par rapport à la façade contemporaine serait infime
Le coût de l’opération
Il ne serait guère supérieur au projet contemporain et serait un geste louable de la part de ce grand magasin vis-à-vis des strasbourgeois, commercialement pertinent qui pourrait être valorisé par une opération marketing.
Longueur d’affichage de prestige de la façade, certainement le motif principal !
La façade contemporaine serait simplement un peu moins longue ce qui n’empièterait guère la vitrine d’affichage du magasin. Ce n’est tout de même pas un critère déterminant dans la rentabilité d’un magasin.

La partie nord de la Grande Ile est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en raison de sa richesse architecturale. Démolir dans cette zone c’est se mettre en contradiction flagrante avec le principe même de cette inscription au risque de la remettre en cause.

A cela s'ajoute qu’à Strasbourg un nombre d’immeubles historiques ont péri lors des destructions de 1870 et 1944. Démolir en plus ces deux façades serait faire fi du patrimoine ancien et de l’histoire de la ville.

Vous aurez constaté, Monsieur le Maire, que nous ne stigmatisons pas le projet Biecher même si nombre d’entre nous ne le trouvent pas heureux. Nous sommes favorables à l’architecture contemporaine en ville, que celle-ci soit audacieuse et fasse rayonner la ville au-delà de nos frontières. Mais lorsqu’une partie de notre patrimoine remarquable est menacé, nous ne pouvons tolérer une démolition et faire ainsi table rase du passé. Il y a bien d’autres façons de mettre en valeur ces façades du 18ème siècle et de les intégrer au projet moderne dans l’alignement de la rue de la Haute Montée. Un architecte aussi talentueux que C. Biecher est à même de proposer un projet mariant l’ancien et le contemporain.

Nous lançons un pressant appel à tous les Strasbourgeois, Alsaciens,Français et Européens pour qu’ils se mobilisent.
En signant cette pétition vous contribuez à sauver deux éléments importants du patrimoine strasbourgeois

photos des façades concernées :
http://www.archi-strasbourg.org/adresse-7_rue_de_la_haute_montee_ellipse_insulaire_centre_ville_strasbourg-2942.html

projet C. Biecher :
http://www.archi-strasbourg.org/adresse-7_rue_du_noyer_ellipse_insulaire_centre_ville_strasbourg-2965.html
(copier-coller ces liens dans votre navigateur)

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login, sinon effectuez l'inscription et signez en saisissant les champs ci-dessous.
Votre e-mail et votre mot de passe seront les données de votre compte, vous pourrez ainsi signer d'autres pétitions après avoir effectué le login.

Vie privée dans les moteurs de recherche? Vous pouvez utiliser un pseudo:

Attention l'e-mail doit être correct afin de pouvoir valider votre signature, dans le cas contraire elle sera annulée.

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Babillard

Qui a signé cette pétition a également vu ces campagnes:

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login

Commentaire

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Objectif signatures
33 / 1000

Signatures Récentes

voir toutes les signatures

Informations

heyer heyerPar :
Culture et SociétéIn:
Destinataire pétition:
Sénétateur Maire de Strasbourg, Directeur Général du groupe le Printemps

Partisans officiels de la pétition:
collectif de sauvegarde des façades 7-9 rue de la Haute Montée

Tags

christian biecher, homme de fer, patrimoine, printemps, rue de la haute montée

Partager

Invitez les amis de votre rubrique

Codes Pour L'incorporation

URL direct

URL pour html

URL pour forum sans titre

URL pour forum avec titre

Widgets