Non à l’instrumentalisation du CNAM, non à un pôle national de la criminologie au CNAM. signer maintenant

Non à l’instrumentalisation du CNAM, non à un pôle national de la criminologie au CNAM.

Nous, soussignés, protestons contre la décision du ministère de créer, au sein du CNAM deux postes de professeurs des universités, deux postes de maître de conférences en criminologie et un poste d’ingénieur d’études, sans motivation pédagogique et scientifique. Cette décision n’est pas conforme aux délibérations des instances du CNAM, commission de moyens, Conseils scientifique et de formation, CT et CA qui délibèrent sur les recrutements des personnels d’enseignants-chercheurs et BIATS.
Cette décision se fait dans le mépris le plus souverain pour les objectifs pédagogiques et scientifiques du Conservatoire qui fondent la politique de l’établissement en matière de créations de postes. Elle affiche un dédain même pas dissimulé pour les personnels et les instances du Conservatoire. Elle piétine toute autonomie censée être aux yeux du ministère la grande réforme des années passées pour les établissements d’enseignement supérieur.
Les profils de postes manquent aussi bien d’un projet pédagogique, que ses auteurs sont bien en peine de définir, comme d’un projet scientifique qui se limite à affirmer que les recherches s’inscriront « dans le domaine de la criminologie dans toutes ses dimensions ». On apprend toutefois dans l’argumentaire que les personnels recrutés seraient affectés à un « Pôle national de criminologie dans l’école MS », dont la création n’a été discutée nulle part, et que le CNAM mettra à leur disposition les locaux nécessaires.
De la création d’une section du CNU à ces postes imposés au CNAM, c’est le même projet qui est mis en œuvre : soumettre les institutions académiques aux caprices du pouvoir pour piloter politiquement une orientation et un courant en matière de criminologie en dehors de toute confrontation avec le monde académique. Il s’agit en outre d’un singulier usage des deniers publics qui contraste avec la politique de rigueur affichée et mise en œuvre aux dépens de nombreux emplois utiles dans la fonction publique.
Nous soussignés, refusons l’instrumentalisation du Conservatoire au service d’une démarche politique et non scientifique. Nous demandons l’affectation de ces moyens aux priorités pédagogiques et scientifiques du CNAM validées par les instances.


Bevort Antoine Président du Conseil scientifique
Akoka Jacqky Président du Conseil des formations

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login, sinon effectuez l'inscription et signez en saisissant les champs ci-dessous.
Votre e-mail et votre mot de passe seront les données de votre compte, vous pourrez ainsi signer d'autres pétitions après avoir effectué le login.

Vie privée dans les moteurs de recherche? Vous pouvez utiliser un pseudo:

Attention l'e-mail doit être correct afin de pouvoir valider votre signature, dans le cas contraire elle sera annulée.

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Babillard

Qui a signé cette pétition a également vu ces campagnes:

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login

Commentaire

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Objectif signatures
339 / 1000

Signatures Récentes

voir toutes les signatures

Informations

Tags

cnam, criminologie

Partager

Invitez les amis de votre rubrique

Codes Pour L'incorporation

URL direct

URL pour html

URL pour forum sans titre

URL pour forum avec titre

Widgets