Lettre pour Christine Proust signer maintenant

Monsieur Alain Fuchs, Président du CNRS
Copie à
Membres des jurys d'admissibilité des sections 32 et 33,
Membres du jury d’admission des Directeurs de Recherche,
Direction de l’INSHS

Monsieur le Président,

Nous, chercheurs et enseignants chercheurs, vous écrivons afin de vous exprimer notre incompréhension et notre inquiétude quant aux procédures de recrutement des chercheurs au CNRS dont témoigne le déclassement trois années consécutives de notre collègue Christine Proust. Nous sommes conscients que les décisions du jury d’admission sont souveraines. Il nous paraît anormal, de façon générale, que des décisions d’une telle importance soient prises sans devoir par principe rendre compte publiquement des motifs étayant les éventuelles modifications du travail des commissions spécialisées. Mais dans le cas qui nous préoccupe, ce manque de transparence nourrit les soupçons les plus délétères pour l’institution.

Christine Proust est une chercheuse en histoire des mathématiques mésopotamiennes, associée au laboratoire Sphère qui a présenté sa candidature au CNRS en 2008, 2009, 2010 dans les conditions suivantes :

2008: Classée première sur un poste de CR1 par une commission interdisciplinaire (48).
Non admise, non classée en liste complémentaire.
2009: Classée première sur un poste de CR1 par une commission interdisciplinaire (42).
Non admise, non classée en liste complémentaire.
2010: Classée première sur un poste de DR2 par la commission 32 (mondes anciens).
Non admise, non classée en liste complémentaire.
Classée cinquième sur un poste de DR2 par la commission 33 (mondes modernes et Asie).
Non admise, non classée en liste complémentaire.

Cette agrégée de mathématiques a été détachée en tant que chercheuse trois ans au CNRS en 2002-2004 et en 2008-2009 sur un poste de CR. Vous trouverez à l’adresse Web suivante ses publications :http://www.rehseis.univ-paris-diderot.fr/spip.php?article228.

Ajoutons qu'elle a obtenu cette année de prestigieuses invitations en tant que chercheuse à l’Institute of Advanced Study de Princeton et à l'Institute for the Study of the Ancient World de New York. Elle y a travaillé sur la plus importante collection de tablettes mathématiques mésopotamiennes qui se trouve à Yale University, ainsi que sur les archives de Neugebauer, le premier chercheur à avoir entrepris une étude systématique des mathématiques mésopotamiennes dans les années 1930.

Comment une candidate dont les recherches sont d'une qualité telle qu'elle a été classée première à chacune de ses candidatures au CNRS depuis trois ans, peut-elle être systématiquement rejetée par les commissions d'admission? Que penser de l'avenir d'une institution de recherche qui persiste à ne pas recruter des chercheurs dont l’excellence est avérée par les commissions chargées de l’établir.

Vous imaginez sans doute la peine et le désastre moral que provoquent inévitablement de tels dysfonctionnements dans les procédures de décision au CNRS: les chercheurs sont d’abord et avant tout des êtres humains qu’une société démocratique se doit de respecter non seulement dans leur travail, mais dans leur personne. Plus grave encore, l'incohérence entre reconnaissance scientifique, qui se traduit par un classement, et sa négation en termes de poste concret, déstructure le travail collectif et déstabilise les projets internationaux.

Au-delà de ce désastre, la crédibilité scientifique d’une institution d’importance nationale comme le CNRS ne saurait être garantie sans des procédures de recrutement d'une transparence irréprochable, ce qui n'est de toute évidence pas le cas ici. Les effets sur les collègues étrangers avec qui nous travaillons sont dévastateurs.

Ces raisons nous convainquent de l’importance de vous faire savoir et de rendre publique notre profonde désapprobation concernant la situation qui est aujourd’hui faite à notre collègue Christine Proust. Nous vous demandons instamment des éclaircissements à cette suite de décisions dont la répétition est incompréhensible, et nous semble entacher gravement le rayonnement, tant national, qu’international de la recherche française.

Nous vous adressons, monsieur le Président, notre exigence de transparence, afin que notre attachement et notre respect envers le CNRS restent aussi vivace et profond qu’ils l’ont toujours été.

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login, sinon effectuez l'inscription et signez en saisissant les champs ci-dessous.
Votre e-mail et votre mot de passe seront les données de votre compte, vous pourrez ainsi signer d'autres pétitions après avoir effectué le login.

Vie privée dans les moteurs de recherche? Vous pouvez utiliser un pseudo:

Attention l'e-mail doit être correct afin de pouvoir valider votre signature, dans le cas contraire elle sera annulée.

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Babillard

Qui a signé cette pétition a également vu ces campagnes:

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login

Commentaire

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Objectif signatures
15 / 50000

Signatures Récentes

Informations

Ruth PazPar :
Ecole et enseignementIn:
Destinataire pétition:
Alain Fuchs, Président du CNRS

Tags

christine proust, procédures de recrutement, recherche

Partager

Invitez les amis de votre rubrique

Codes Pour L'incorporation

URL direct

URL pour html

URL pour forum sans titre

URL pour forum avec titre

Widgets