L'incompréhension signer maintenant

Monsieur le directeur,

Nous vous écrivons en réaction aux résultats définitifs d’admission en deuxième année. Nous avons été très surpris par le nombre conséquent de personnes qui, ayant passé les rattrapages, sont ajournés définitivement. La surprise est d’autant plus grande que nous pouvons constater un décalage entre le discours tenu pendant l’année par l’équipe pédagogique et les résultats effectifs. Cette année, plusieurs fois, nous avons pu être rassurés sur nos échecs en conférence de méthode, en contrôle continu et aux partiels du premier semestre par un discours encourageant quant à nos capacités à réagir, à rebondir, à améliorer nos résultats pour obtenir notre première année. Le nombre d’ajournés représentant presque 10% des élèves de première année justifie ce décalage et nous paraît témoigner du contraire :

L’incompréhension de la part des élèves vient d’abord de ce que nous connaissons des ajournés que les divers jurys ne nous semblent ni pouvoir, ni n’avoir mesuré. Le premier aspect que le jury n’a pu estimer est celui de l’engagement de la plupart des ajournés dans la vie associative (vivement encouragée pourtant). Plusieurs associations perdent des membres importants et actifs qui ont participé à l’animation de la vie étudiante dans des proportions importantes pendant l’année passé (portes ouvertes, sport, accueil au concours commun, communication, MUN, ...). Ils se sont d’ailleurs pour certains déjà engagés dans la vie associative de l’an prochain. Il est regrettable qu’une activité qui participe au rayonnement de l’établissement et qui sollicite des capacités recherchées par Sciences Po et des efforts en termes de temps et d’énergie ne fassent apparemment pas l’objet d’une discussion en jury. L’engagement perd en reconnaissance et dessert à terme les étudiants engagés.
L’incompréhension de la part des élèves vient aussi du strict respect mathématique de la limite de la moyenne. Nous avons pu constater qu’après rattrapages et délibération finale du jury, des étudiants ayant une moyenne entre 9,80 et 9,95 ont été considérés comme n’ayant pas répondu aux attentes de l’établissement. L’incompréhension est dans la réelle différence que le jury fait dans un écart de moins d’un quart de point. L’examen des dossiers qui est censé pallier à ce type de faible manque de points semble avoir été inutile et soulève des interrogations quant à la reconnaissance d’un bon dossier. Quant au calcul des moyennes, il a inquiété à juste titre les élèves de première année dès les résultats du premier semestre. Le changement des coefficients adopté (non sans contestations) dévalorise la partie la plus régulière et prenante du travail étudiant, celle du contrôle continu. En considérant les années précédentes, le niveau général de la première année a t-il effectivement baissé au point que l’on estime que 17 élèves sur 180 ne méritent plus leur place dans l’Institut ? Avec les anciens coefficients, combien d’élèves auraient été finalement ajournés ou n’auraient même pas eu à passer les rattrapages ? Mettre l’accent sur les épreuves ponctuelles souligne des défaillances qui peuvent se révéler également ponctuelles. Le système de notation sanctionne donc des défaillances qui sont par définition réparables. A leurs défaillances ponctuelles, les élèves, après avoir pris connaissance de leurs résultats du premier semestre ont demandé à certains de leurs professeurs par le biais des commissions pédagogiques d’expliciter leurs attentes quant aux copies des élèves. Un flou est demeuré sur ces attentes, les élèves souvent ne peuvent s’expliquer leurs notes (bonnes ou mauvaises) en particulier dans les matières ne bénéficiant pas de conférences de méthode.
L’incompréhension se poursuit quand il est considéré que l’obtention du concours nous garantit un enseignement continu à Sciences Po et est la preuve de nos capacités à réussir dans ce cursus, de notre mérite. Combien devons nous franchir de barrières avant d’assurer sa place dans l’établissement et d’être diplômé ?
L’incompréhension enfin réside dans l’absence d’opportunités pour les élèves ajournés, particulièrement pour les élèves entrant en première année avec le niveau Bac+1 car ceux-ci se retrouvent parfois dans le cas de commencer une première année pour la troisième fois. L’année passée à l’IEP constitue alors une année de rupture dans la dynamique d’étude car elle n’est pas sanctionnée et ne connaît pas d’équivalence.

Cette lettre ouverte peut paraître hors de propos et déplacée devant l’autorité incontestable du jury et du directeur. Cependant devant tant d’incompréhension, nous avons jugé nécessaire d’en faire part et de l’exprimer. Qui sommes nous pour dire cela ? Nous n’avons aucun pouvoir mais notre jugement est moins extérieur et suivons de plus près les efforts des élèves qui ont été ajournés et savons les efforts qu’ils ont voué à intégrer Sciences Po et à y demeurer. Nous nous sommes certes constitués en un groupe solidaire mais nous ne pouvons être accusés de défendre des intérêts particuliers car c’est l’année passée ensemble et le fonctionnement au sein de l’IEP qui construit nécessairement une sincère solidarité entre les élèves qu’ils soient proches ou non.

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login, sinon effectuez l'inscription et signez en saisissant les champs ci-dessous.
Votre e-mail et votre mot de passe seront les données de votre compte, vous pourrez ainsi signer d'autres pétitions après avoir effectué le login.

Vie privée dans les moteurs de recherche? Vous pouvez utiliser un pseudo:

Attention l'e-mail doit être correct afin de pouvoir valider votre signature, dans le cas contraire elle sera annulée.

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Babillard

Qui a signé cette pétition a également vu ces campagnes:

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login

Commentaire

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Objectif signatures atteint !
105 / 100

Signatures Récentes

voir toutes les signatures

Informations

Ce n’est plus un utilisateur enregistréPar :
Ecole et enseignementIn:

Tags

sciences po rennes

Partager

Invitez les amis de votre rubrique

Codes Pour L'incorporation

URL direct

URL pour html

URL pour forum sans titre

URL pour forum avec titre

Widgets