Fin de la répression a l'enfance et adolescense mapuche.Réunion de signatures pour que les ONG se préocupent activement de la situatio. signer maintenant

Communiqué des Associations et personnes pour la défense aux droits de l’enfance et adolescence mapuche.

Les soussignés á toutes les organisations qui travaillent pour la défense des Droits de l’ Homme, en particulier UNICEF, ANIDE, CODEPU, CINDPRODH, OBSERVATORIO CIUDADANO, ACHNU, INDH, ROIJ, FORO CHILENO DE LOS DERECHOS DE LA INFANCIA, ANMESTY, AGRUPACION LIBERAR, á toutes les organisations sociales, politiques, religieuses, et personnes qui luttent pour le droit á une vie digne de l’ être humain.

Nous voulons, á travers ce communiqué, appeler á votre attention au sujet des viols et abus systématiques que l’ Etat Chilien commet contre le peuple Mapuche. Ce peuple originaire, qui compte actuellemet une population aproximative de 2 millions d’ individus, a vu comment, depuis plus d’ un siècle, leurs terres leur ont été expropriées et vendues pour satisfaire des intérêts particuliers.
Le peuple Mapuche a demandé le respect de ses droits et s’ est organisé pour les defendre.
La réponse de l’Etat chilien a été d’ une grande militarisation des territoires Mapuche et la criminalisation de ses leaders, donnant comme resultat, plusieurs victimes mortelles et plus de cent prisonniers politiques. Les diférents gouvernements Chiliens qui se sont succédés ces vingts dernières années n’ont vu aucun inconvenient pour appliquer la Loi anti-terrorista de Pinochet aux protestes Mapuche.
Cette loi donne a l’Etat chilien le droit de detenir les personnes suspectes d être des terroristes et de les maintenir emprisonnées pour une periode minimum de 2 ans sans droits de présenter ni preuves ni accusations, ni d’obtenir un défenseur public.
Dû á cette politique d’Etat, 106 personnes se trouvent actuellement enfermées, dont 2 mineurs, appartenant au peuple mapuche, dans les prisons chiliennes et d’ autres personnes se trouvent en arrestation domiciliaire.
Néanmoins cette politique d’ Etat ne s’ est pas seulement limitée á bafouer les droits politiques des citoyens mapuche, mais aussi a la forte militarisation de la zone, ce qui a touché l’ensemble des communes composées par des hommes, femmes, enfants, et personnes agées.
Ainsi ce sont produits des viols sur les droits collectifs etablis en fonction de la declaration des doits de l’ homme des Nations Unies et la convention nº 169 de l’ organisation internationnale du travail. Cette escale de violence a touché les enfants de maniere sévère et profonde. Sous l’evidence que le Chili n’ accomplit pas ses engagements prévus dans la Chartre Internationnale des Droits de l’ Homme et la Convention sur les Droits de l’ Enfant, on oblige les organismes compétents, regisseurs et personnes garantes dans cette matière et des autres nations a assumer leur engagement internationnal priant aux autorités chiliennes de ratifier activement son engagement et a la fois protéger la jouissance et la pleine realisation de tous les droits qu’etablie la Chartre des Nations Unies et la législation des traités internationaux des droits de l’homme. Ainsi que soient apliquées les mesures de prevention sur le viol des droits de l’homme assurant le respect de ces droits a travers la supervision consacrée au Droit Internationnal dûe a la transgression de manière consciente de l’ article 19 de la convention sur les droits de l’enfant qui stipule:




Article 19
1- Les Etats adopteront toutes les mesures legislatives, administratives, sociales et éducatives appropiées pour protéger l’enfant contre toute forme d’atteinte ou d’ abus phisique ou mental, négligence, coups et blessures, ou exploitation, inclus les abus sexuels, quand l’enfant se trouve sous la responsabilité de ses parents, d’un représentant légal ou de nimporte quelle autre personne qui l’a à sa charge.
2- Ces mesures de protection devraient comprendre, selon les cas, des processus efficaces pour l’établissement de programmes sociales dant le but de proporcionner l’assistance nécéssaire a l’enfant et a ceux qui l’ont a leur charge, ainsi que pour toutes autres formes de prévention et pour l’identification, notification, remise a une institution, investigation, traitement et observation, des cas decrits en haut., de coups et blessures a l’enfant et, selon les cas, l’ intervention judiciaire.

Depuis de nombreuses années, c’est enregistrée une serie de cas de violence institutionelle a l’enfance et adolescente Mapuche.

Vous pouvez voir ici vuelques cas enregistrés: CHRONOLOGIE :

Tortures, traitements inhumains et degradants contre l’enfance mapuche. 20 novembre 2010-jour universel de l’enfance.

Liaison :
http://www.kaosenlared.net/media/24/24768 1 chronologie menors mapuch.pdf

.Nous mettons en évidence que la violence de la part des Carabiniers du chili et du groupe des Operations Policiaires Especiales des Carabiniers du chili envers les communes mapuche, aux individus des communes, a l’enfance, adolescente et personnes agées, a augmenté ces derniéres semaines, ainsi que plusieurs mineurs bléssés.
Ceci sans faire mention du traumatisme psychologique que subissent les enfants mapuche et qu’ils en subiront les conséquences le restant de leur vie. Cette dèrnière semaine, un enfant de huit ans et un de treize ans , dans la province de Ercilla, on reçu des balles de plomb.
http://.biobiochile.cl/2011/09/22/comunidades-denuncian-que-mapuche-de-13-años-recibio-impactos-de-perdigones-en-ercilla.shtml

Nous exígeons á vôtre organisation:
1-Poursuivre les cas de violence aux enfants mapuche qui ont reçu des balles de plomb et veiller a leur sécurité.. Chercher les formes d’appui financier pour les soins medicaux par exemple pour le cas de Leonardo Quijón et d’ autres mineurs. Surveiller et obliger que, dans ces cas produits par la violence des institutions de l’état chilien et quelleques personnes protégées par cet etat, la justice se fasse. Conseiller et accompagner constamment les familles des mineurs touchés jusqu’á ce que se solucionne chaque cas déterminé.
2-Exiger a l’Etat chilien qui retire les forces policiaires des comunes mapuche.
3-Exiger a l’Etat chilien de mettre fin a la repression des institutions contre les comunes mapuche, l’enfance et l’adolescence.
4-Chercher des formes de financiation pour le cout des défenseurs pour les proces des mineurs mapuche accusés de terroristes.
5-Que les personnes qui comettent des viols contre le droit publique internationnal et les conventions qui eux-même en tant que pays ont ratifiés, soient diriger devant le gouvernement chilien .
6-Nous exígeons aussi que vous montriez vôtre désaccord envers les viols des droits de l’homme, y compris ceux qui touchent les enfants.

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login, sinon effectuez l'inscription et signez en saisissant les champs ci-dessous.
Votre e-mail et votre mot de passe seront les données de votre compte, vous pourrez ainsi signer d'autres pétitions après avoir effectué le login.

Vie privée dans les moteurs de recherche? Vous pouvez utiliser un pseudo:

Attention l'e-mail doit être correct afin de pouvoir valider votre signature, dans le cas contraire elle sera annulée.

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Babillard

Qui a signé cette pétition a également vu ces campagnes:

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login

Commentaire

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Objectif signatures
3 / 500000

Signatures Récentes

Informations

Elena UrrutiaPar :
Justice, droits et ordre publicIn:
Destinataire pétition:
UNICEF, ANIDE, CODEPU, CINDPRODH, OBSERVATORIO CIUDADANO, ACHNU, INDH, ROIJ, FORO CHILENO DE LOS DERECHOS DE LA INFANCIA, ANMESTY, AGRUPACION LIBERAR

Partisans officiels de la pétition:
MARICHEWEU(Kulturverein für die Menschenrechte der Mapuche, Elena Urrutia, America Gerrero, Hèlené Noufel, Colectivo Autónomo Newen Suecia

Tags

adolescente mapuche, chile, enfants mapuche, mapuche, represion peuple mapuche

Partager

Invitez les amis de votre rubrique

Codes Pour L'incorporation

URL direct

URL pour html

URL pour forum sans titre

URL pour forum avec titre

Widgets