non au contrôles au faciès dans les trains CFF en Suisse signer maintenant

Je souhaiterai vous faire part de la gravité de la situation dans les contrôles frontaliers que certains usagers subissent dans les trains de la CFF en Suisse. Je suis moi-même une double victime de ces contrôles racistes et dénigrants pour nous étrangers vivant et travaillant en Suisse.Voici mon expérience:

 Je n'ai pas de mots pour expliquer l'humiliation que j'ai subite ce matin, ce jour-même dans le train de 6:07 depuis Berne en direction de Thun, Spiez, Visp et Brig. C'est la 2e fois que je vis une situation pareille et je ne peux me permettre cette fois-ci de la laisser passer comme ça. Je vous écris pour que nous puissons tous ensemble stopper ce phénomène rageant et humiliant pour tout être humain quelque soit sa place dans l'acte (victime ou spectateur) car je n'en peux plus.Voici ce qui s'est passé.
 
 
Ce matin dans le train donc, j'étais à moitié endormi quand je suis reveillé par 2 hommes avec des badges accrochés à leur cou. Tout de suite j'ai su que ce sont des gardes-frontières car ils m'avaient déjà contrôlé une fois le soir lorsque je faisais le chemin inverse. L'un deux me parle en allemand mais je le coupe en français car ma maîtrise de la langue n'est pas parfaite.Il me demande mon passport ou pièce d'identité. Je lui demande pourquoi car nous ne sommes même pas dans un train international, celui-ci s'arrête à Brig. Le second répond que c'est parce que la frontière avec l'Italie n'est pas loin et dans un mauvais français. Je lui demande alors si tout le monde subit ce contrôle et il me dit non. Dans le wagon où j'étais il y avait 6 ou 8 personnes (je présume suisses ou européennes) tranquillement assises, se reposant aussi.
 
J'insiste et lui demande pourquoi ils ne contrôlent pas les autres passagers et seulement moi. Il me dit qu'ils peuvent décider de ne contrôler certaines personnes dont le profil correspond à ce qu'ils cherchent. Choqué je lui demande s'ils ont le droit de le faire et il me dit que c'est la loi; puis je lui redemande à quoi correspond mon profil, il me dit:" les gens comme Vous avec des ..." en montrant mon sac de fitness de couleur noir, visiblement ne connaissant pas le mot en français.
 
 J'étais à la limite d'exploser, mais je retiens mon calme et lui pose la question de savoir si c'est ma couleur de peau qui les a poussée à me contrôler, il repète une fois de plus que c'est le profil qu'il cherche et je reformule ma question en lui demandant si le fait que je sois le seul noir, un mardi matin dans un des wagons qui se dirige vers Brig à la frontière de l'Italie(je ne décris que ce que je vois), fait de moi un potentiel danger; il ne dit rien et me repète qu'ils ne sont pas obligés de contrôler tout le monde. Les passagers se retournent et observent la scène comme si c'était du cinéma. Après le contrôleur me parle de quelque chose qu'ils auraient fait  je ne sais pas où ... pour justifier je ne sais quoi et après visiblement agacés ils partent tout d'un coup, certainement content de m'avoir fustré avec un petit sourire narquois.
 
J'ai regretté amèrement de leur avoir montré mon permis car ils m'ont totalement humilié et en plus ils sont parti presque en souriant, fiers de ce qu'ils avaient fait. J'aurai bien voulu qu'ils m'arrêtent et m'enferment dans une cellule pour ne pas avoir accepté d'être le seul contrôlé.Je peux comprendre qu'ils fassent des contrôles dans les trains mais je ne comprends pas pourquoi ils ne visent que les noirs(dans mon expérience) car la fois passée c'était pareil, et le reste des passagers dans le wagon n'a pas du tout été contrôlé. Un être humain a t-il le droit d'être aussi humilié en public? Quelle est la différence entre le système apartheid et ces contrôles de garde-frontières dans les trains? S'il faut déjà choisir juste par la couleur de peau qui est crédible ou pas, quel avenir est reservé à mes enfants en Suisse?car ils sont métis, donc suspects aussi car n'ont pas vraiment le profil Suisse.
 

Ce qui est complètement contraire au contrôle au faciès qui permet de "choisir" les entités "selon des critères précis". Dans ce cas là, l'expression correcte serait "recherche" et non "contrôle" car lorsqu'on émet déjà des choix, l'équité juridique et universelle disparaît complètement. Je ne reviens pas sur les conséquences que cela entraîne sur les sujets.

Si nous regardons de plus près et avec objectivité, il n'y a pas du tout de différence entre le contrôle au faciès et le contrôle du "dumbpass" qui s'effectuait chez les noirs sud-africains lors du régime apartheid, car du même fait incluait le contrôle systématique de toute personne de couleur noire et visiblement écartée de tout bénéfice de droit quant à sa liberté de circulation.

C'est ainsi que j'aimerai dénoncer cette situation car il est absolument inacceptable que de tels actes continuent à se répéter dans notre génération. Le débat peut vous sembler vaste mais il n’est pas des moins importants. Mon vœu le plus cher est que le contrôle au faciès soit complètement radié pour rendre nous rendre tous égaux devant la loi.

 

Je vous remercie déjà de votre engagement et vous souhaite une excellente journée
 

 

 

 

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login, sinon effectuez l'inscription et signez en saisissant les champs ci-dessous.
Votre e-mail et votre mot de passe seront les données de votre compte, vous pourrez ainsi signer d'autres pétitions après avoir effectué le login.

Vie privée dans les moteurs de recherche? Vous pouvez utiliser un pseudo:

Attention l'e-mail doit être correct afin de pouvoir valider votre signature, dans le cas contraire elle sera annulée.

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Babillard

Qui a signé cette pétition a également vu ces campagnes:

Signez La Pétition

Signe avec Facebook
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login

Commentaire

Je confirme l'inscription et j'accepte Utilisation et limitations des services

Je confirme avoir lu la Politique de confidentialité

J'accepte le Traitement des données personnelles

Objectif signatures
1 / 100000

Signatures Récentes

Informations

Daniel Emmanuel MotangoPar :
Politique et GouvernementIn:
Destinataire pétition:
gouvernement, espace Schengen

Partisans officiels de la pétition:
moi-même

Tags

contrôile frontalier, contrôle au faciès, discrimination, papiers, racisme, schengen, transportspublics

Partager

Invitez les amis de votre rubrique

Codes Pour L'incorporation

URL direct

URL pour html

URL pour forum sans titre

URL pour forum avec titre

Widgets