Sauvons les Îles de l'exploitation immobiliere sauvage sign now

Bonjours,

Je vous présente un mémoire sur une réalité des Iles, par rapport au partage du territoire.

Les territoires qui nous intéressent, sont les secteurs que les nouveaux touristes riches convoitent, et qui changent complètement nos vies paisibles et empruntes de liberté.

Bien quon soit sur une ile, nous, les madelinots, avons toujours eu un sentiment de liberté parce que nous avons accepté de partager notre territoire avec nos voisins, on est uniques.

Nous avons compris, depuis 250 ans, que notre milieu était petit, minuscule. Nous avons donc accepté de le partager. Avant, on avait des clôtures, mais elles étaient là pour les animaux. Par contre, chaque clôture avait un « cléon » ; une porte qui permettait aux humains daller ramasser des fruits sauvages au fond du champ, loin des résidences.

Depuis une quarantaine dannées et depuis toujours, des touristes viennent sinstaller aux Iles à lannée, et ladaptation se fait assez facilement. Cependant depuis 5 à 10 ans, on a une nouvelle clientèle touristique qui a découvert un paradis et qui veut lacheter pour une résidence dété, en faire son paradis personnel.

Les Iles sont un paradis à cause de la qualité de vie, à cause des gens dici et surtout à cause des paysages à couper le souffle. De plus le climat est idéal, moins froid lhiver et surtout moins chaud lété. On est un des seuls endroits à ne pas subir la canicule. La vitesse moyenne du vent étant de 29 km lété, cest cela qui neutralise la canicule. Et cest justement cette menace qui nous guette. Environ 15 000 européens sont morts de la canicule voici quelques années, et les américains perdent beaucoup des leurs, à cause de la canicule.

Le jour où ils vont découvrir quil existe un endroit merveilleux sans canicule, nous allons perdre les iles au profit des riches qui eux, ne se contentent pas dun petit terrain, non, le riche veut la butte au complet, les grands champs, les falaises et la plage, pour se créer un paradis à lui seul. Et cela est normal pour lui, mais pas pour nous et nos enfants, car tranquillement on est en train de perdre nos espaces verts, qui auparavant nous ont toujours servi de randonnée pédestre.

Je vous nommerai ici quelques sites légendaires, qui furent impliqués dans ce phénomène des clôtures nouvelles, ces dernières années.

1er cas : La Bluff à Grande-Entrée

Voici environ 3-5 ans, laccès de la plage de la Bluff fut fermé car un nouveau propriétaire étranger la fermée. Cela faisait 150 ans que les gens de la Grande-Entrée allaient sur cette plage. La chicane a pogné, le monsieur a vendu son terrain et laccès fut ré-ouvert car le nouveau propriétaire a accepté de ré-ouvrir laccès. Cest un endroit sacré et il faut que la Bluff reste une plage publique pour toujours.

2ième cas : La plage à Alcide à Pointe-aux-Loups

Tous se souviennent de cet épisode, ce fut presque la guerre civile à Pointe-aux-Loups. Cette plage sacrée, utilisée depuis 150 ans, était fermée à la population locale, quelle insulte. Heureusement la municipalité a bien fait son ouvrage et a ré-ouvert un nouvel accès à cette plage.

3ième cas : Les Buttes pelées à Havre-aux-Maisons

On a là une belle petite butte avec une table de piquenique (page 13 du guide touristique) . Voici un nouveau madelinot qui a publié beaucoup de belles photos des Iles. Ces photos ont été prises sur des terres détenues par les madelinots, et cela sans permission, permission quon aurait donné de toute façon. Eh bien pour nous remercier, sa nouvelle terre est clôturée, bloquant ainsi laccès à cet endroit merveilleux, qui auparavant, était une terre communautaire. Cest le remerciement pour notre gentillesse. Je suis allé chez-vous, mais vous, vous ne viendrez pas chez moi !!!. Le guide touristique devra enlever lécriteau sous cette photo, identifié comme randonnée pédestre publique. Je vous défi daller faire une randonnée pédestre là, lorsque les propriétaires sont là !!!

4ième cas :
Ensuite on va au terrain adjacent à lest qui vient dêtre vendu pour sa vue aérienne sur lile dentrée, en plus de ses buttes et falaises. Ce terrain loin de tous les services valant 22 000$, vient d`être vendu pour 325 00$.Je vous laisses imaginer le nouveau compte de taxes pour ce secteur. Pourquoi cette situation !!!. Parce quon laisse les gens se bâtir sur les buttes et falaises des Iles. Pourtant cet endroit ferait le plus beau sentier pédestre dété, sans maringouins. Présentement si on veut aller marcher dans les buttes pelées, cest seulement lautomne et lhiver, car lété, cest fermé pour la population, on y va en cachette l`hiver. Je recommande donc que la municipalité crée une randonnée pédestre dans les buttes pelées afin de permettre aux madelinots et aux visiteurs d`admirer nos iles, eux aussi.

5ième cas : la Butte Ronde

La fermeture à laccès de la Butte Ronde, bloqué par un nouveau propriétaire étranger, a indigné la population de havre-aux-maisons, car cela faisait 250 ans quon pouvait voir notre magnifique milieu de sur la Butte Ronde.
Heureusement, une nouvelle touriste à racheté la propriété et a accepté de ré-ouvrir cet accès à la population. Je vous en remercie Madame.

6ième cas : Continuons notre voyage à la Roche au Bassin

Quest ce que la Roche, cest la pointe de terre où depuis 300 ans les madelinots vont voir et chasser le loup-marin à Bassin. Cest un endroit sacré et l`accès est devenu un accès privé. Je recommande un accès public à cette terre sacrée.

7ième cas : à lÉtang des Caps, juste avant la dune de louest

Où il y avait un petit quai et où les gens accédaient à cette plage et au quai par un accès public, qui aujourdhui est fermée, voici la première plage privée des Iles. Pourtant cela faisait 250 ans que les gens du Bassin et de la montagne allaient là par cet accès. Un autre endroit où la municipalité devrait intervenir pour rendre cet accès public. Il ne faut pas oublier qu`à cet endroit, il y avait un quai, donc nécessairement un accès public.

Comme je ne suis pas au courant de tout, mais il est pertinent de croire quil existe dautres cas aux Iles, et que ce phénomène nouveau, nous clôture de plus en plus sur notre minuscule terre.

Il faut comprendre que le partage du territoire comme cela se fait aux Iles, ça nexiste quaux Iles, on est unique. Si tu vis à Gaspé, Montréal, Val Bélair etc., ton terrain est toujours clôturé, sauf aux Iles.

Pour remercier nos parents et grands-parents de nous avoir crée un paradis, on vend nos terres aux riches étrangers, qui eux, empêchent nos ainés daller ramasser des fruits sauvages ; propriété privée.

Le touriste riche veut un coin de paradis qu` il ne veut pas partager, et cest normal. Il nest pas méchant, il est tout simplement normal.

Cest nous les madelinots qui ne sommes pas normaux, on accepte de partager notre territoire, on est unique.

Si on ne freine pas lhabitation dans ces coins spécifiques, on va vivre la même chose quau Mont-Tremblant qui a perdu toutes ses terres sauvages aux profils des riches, et aujourdhui les gens de cette région sont clôturés dans leurs petits villages.

On ne peut pas tout protéger le territoire, mais protégeons au moins une partie de nos paysages pittoresques, pour en faire des espaces verts et publics.

Les espaces quon devrait protéger de lhabitation sont ; les buttes, les falaises et les plages. À cela se rajoute ce qui est déjà protégé ; dune, forêt, milieu humide, terre agricole, etc.

Pour les plages, il faut sassurer que toutes les plages des Iles soient des plages publiques, qu`elles aient un accès public.

Pour les falaises, il faudrait que la majorité des falaises ait un accès public, pour que les madelinots et leurs enfants puissent continuer de contempler les Iles den haut. La municipalité pourrait procéder par expropriation pour acheter 500 pieds des bords des falaises pour en faire des espaces verts et publics

Pour les buttes, on ne peut pas toutes les protéger mais empêchant lhabitation dans ces endroits et le prix des terrains vont arrêter de monter en flèche.

Les Mont St-Hilaire, St-Bruno etc. ont déjà été privés mais les municipalités les ont protégés pour en faire des espaces publics. On peut faire la même chose ici. On a le droit de le faire au nom de la communauté, c`est parfaitement légal.

Pour réaliser le rachat de ces terres, la municipalité pourrait crée un fond spécial à cette fin. Pas une augmentation des taxes, un fond spécial temporaire.

Par payeur de taxe $ Nb. De payeur Total /an $

Barême 10 X 10 000 100 000
30 X 10 000 300 000
50 X 10 000 500 000

Avec un fond de 10 ans, on pourrait racheter ces terres magnifiques et redonner aux madelinots, cet esprit de liberté, qui nous rend si accueillants, gentils et heureux.

Je ne sais pas si vous sentez ce malaise par rapport aux phénomènes des clôtures. Si ca continue, on dira que les madelinots ne sont pas accueillants et le touriste va diminuer. Les madelinots resteront accueillants sils n`ont pas limpression de se faire voler leurs espaces verts. Combien de personnes âgées se font chasser des champs lors de cueillettes sauvages. Les madelinots sont en train de se faire mettre en cage lété. Cest lété quon veut aller sur les buttes et les falaises, pas lhiver.

Ne faisons pas comme les populations de Mt-Tremblant qui ne se sont pas protégées contre lexploitation immobilière anarchique, et qui aujourdhui, sont enfermées dans leurs petits villages, entourés de riches propriétaires. Il est trop tard pour eux, mais nous, nous avons la possibilité de nous protéger maintenant. Faisant le maintenant, avant que la guerre civile ne débute. Le mécontentement se fait sentir à la grandeur des iles.

Il vous faut avoir le courage de protéger nos richesses et notre territoire de cette catastrophe.

Faites un test, et aller demander aux gens des la Pointe-aux-loups se quils pensent du touriste, depuis lépisode de la plage à Alcide.

Aller demander aux gens de Havre-aux-Maisons, se quils pensent du touriste depuis la fermeture de la butte ronde et des buttes pelées à la randonnée pédestre.

Aller demander aux gens de la Grande-Entrée se quils pensent du touriste depuis la fermeture de la plage de la Bluff.
Allez demander aux chasseurs de loup-marins se qu`ils pensent du touriste, depuis la fermeture de la Roche.
Allez demander aux gens de Pointe-aux-loups, Havre-aux-maisons, Iles de Cap-aux-meules, Havre-Aubert et Bassin, se quils pensent du touriste depuis quon chasse nos ainés des grands pâturages non habités lors des cueillettes sauvage.

Combien de madelinots expatriés à Montréal, Québec etc. pleurent cette situation. Ils nous voient vendre nos Iles et cela les font pleurer. Ils ont tous monté sur les buttes et falaises des Iles pendant leurs enfances. Ils ont tous couru sur des plages libres des Iles pendant leurs enfances, ils ont connu cette liberté, et ils la voient disparaitre peu à peu.

On a beau dire que la raison aura raison de cette situation, et que les madelinots vont garder leurs terres, mais cest largent qui mène le monde et seulement une réglementation municipale de protection de ces territoires pourra sauver ces coins pittoresques pour les prochaines générations.

De plus ce sont ces coins pittoresques qui font monter les taxes, soit plages, buttes, falaises.

Je vous rappelle que la municipalité à ce pouvoir dexpropriation en plus dun pouvoir dexception qui lui permet dêtre le premier acheteur sur des terres ciblées par son plan daménagement, ce pouvoir sappelle le droit de RÉSERVE. La ville de Lachine, en autre, a utilisé ce pouvoir et a pu récupérer des terres stratégiques pour sa communauté.

Si je me permets cette intervention, cest parce que je suis ici depuis toujours et jespère que ma descendance pourra continuer à y vivre dans cette même esprit de liberté qui fait de nous un peuple accueillant, dynamique et unique. De plus une randonnée pédestre publique utilise 750 000 pieds carrés de notre terre à Cap-Rouge. Nous sommes madelinots et nous acceptons de partager notre territoire.

Cette opinion se veut le reflet de madelinots, qui comme moi naimes pas aller aux réunions municipales, mais qui voient son territoire lui échapper et, qui compte sur la municipalité pour régler ce problème majeur de préservation de territoire.

Le moment est venu, retroussez vos manches, et faites ce moment historique. Ce moment où les madelinots ont protégé leurs terres pour les prochaines générations.

Ce serait catastrophique si le touriste ne venait plus parce quon les aime moins. Par contre, protégeons notre patrimoine naturel, et on aura plus limpression de se faire voler nos terres, et notre sourire reviendra.

Il ny a pas de prix pour la protection de notre territoire, et je crois quun fond spécial si minime soit-il, 10$ par exemple, serais un bon moyen pour redonner aux madelinots, ses paysages naturels et pittoresques. Et si vous avez des enfants, réfléchissez à cette situation catastrophique et s`il vous plait, sauver les iles avant qu`il ne soit trop tard. Vous êtes en position pour le faire.



Madelinot dâme et de sang, préoccupé par le développement anarchique des Iles et de la perte de nos espaces verts.

---------------------------------------------------------------------

En résumé ,

Si nous ne faisons rien, nous allons perdre les iles au profit des riches qui eux, ne se contentent pas dun petit terrain, non, le riche veut la butte au complet, les grands champs, les falaises et la plage, pour se créer un paradis à lui seul. Et cela est normal pour lui, mais pas pour nous et nos enfants, car tranquillement on est en train de perdre nos espaces verts, qui auparavant nous ont toujours servi de randonnée pédestre.

Si vous avez cette cause à coeur , joignez vous à la pétition .

Merci

Leonce Arseneau

Sign The Petition

Sign with Facebook
OR

If you already have an account please sign in, otherwise register an account for free then sign the petition filling the fields below.
Email and the password will be your account data, you will be able to sign other petitions after logging in.

Privacy in the search engines? You can use a nickname:

Attention, the email address you supply must be valid in order to validate the signature, otherwise it will be deleted.

I confirm registration and I agree to Usage and Limitations of Services

I confirm that I have read the Privacy Policy

I agree to the Personal Data Processing

Shoutbox

Who signed this petition saw these petitions too:

Sign The Petition

Sign with Facebook
OR

If you already have an account please sign in

Comment

I confirm registration and I agree to Usage and Limitations of Services

I confirm that I have read the Privacy Policy

I agree to the Personal Data Processing

Goal
0 / 50

Latest Signatures

No one has signed this petition yet

Information

Sean GlennBy:
International PolicyIn:
Petition target:
Madelinots

Tags

No tags

Share

Invite friends from your address book

Embed Codes

direct link

link for html

link for forum without title

link for forum with title

Widgets