Pétition pour le financement de la thérapie hyperbare sign now

Pétition pour le financement de la thérapie hyperbare

3 décembre 2007

Nous, les soussignés, conjointement avec la Société de Médecine Hyperbare et Subaquatique du Québec (SMHSQ), demandons au gouvernement du Québec l'octroi immédiat d'une subvention de 8 millions $ pour la mise en place d'un réseau provincial de chambres hyperbares portatives afin d'offrir ce traitement gratuitement aux enfants affectés par l'autisme et la paralysie cérébrale.

Le 20 septembre dernier, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec annonçait un investissement de 9 millions $ pour une seule chambre hyperbare de 18 places à l'Hôtel-Dieu de Lévis. Celle-ci sera en fonction dans deux ans et demi, mais aucun enfant ni aucun trouble neurologique n'y sera traité.

- 9 M $ de plus pour une nouvelle chambre hyperbare (Canoë)
- Hôtel-Dieu de Lévis - Un investissement de 9 millions de dollars (Radio-Canada)

Le 17 août 2007, le gouvernement ontarien annonçait qu'il allait débourser 13 millions $ pour fournir des services d'intervention comportementale intensive (ICI) à 225 enfants affectés par l'autisme (57 000 $ par année par enfant !) :

- www.children.gov.on.ca/mcys/french/news/releases/070817.asp

- Ontario spends $13M on autism treatment for 225 kids; not enough, say critics

- Critics say Ontario doesn't spend enough on autism

Toutefois, l'ICI n'améliore aucun des problèmes de santé parfois graves dont souffrent ces enfants, alors que la thérapie hyperbare permet de soulager les troubles neurologiques, gastro-intestinaux et immunitaires qui les affectent.

Efficacité de la thérapie hyperbare pour l'autisme

Les évidences sont trop nombreuses pour être ignorées plus longtemps : Voir le dossier hyperbare / autisme.

Le 16 novembre 2007, la publication des résultats du projet pilote avec 18 enfants autistes est venue confirmer officiellement la sécurité et l'efficacité de la thérapie hyperbare.

Le 10 août 2007, les résultats de la toute première étude scientifique multicentrique en double aveugle avec groupe contrôle ont été présentés à Denver, Colorado, lors du colloque de la US Autism and Asperger Association (USAAA). Des chambres hyperbares portatives à 1,3 ATA avec 24 \% O2 furent utilisées et comparées à un groupe placebo (à 1,05 ATA) afin d'évaluer les bienfaits de la thérapie hyperbare pour les enfants affectés par l'autisme.

Le Dr Jeff Bradstreet, qui était de passage à Ottawa le 3 novembre 2007, est un brillant exemple à suivre par tous les collèges de médecins et les ministères de la santé provinciaux qui devraient se sentir légèrement embarrassés : il possède à lui seul 50 chambres hyperbares qu'il utilise dans sa clinique de Floride ou qu'il loue à des parents !

Résultats avec la paralysie cérébrale

La plus importante étude scientifique réalisée au Québec en 1999-2000 a démontré qu'une pression de 1,3 ATA avec air ambiant (21 \% O2) offrait autant de résultats positifs que 1,75 ATA avec 100 \% d'oxygène. Toutes les études réalisées à ce jour ont démontré des résultats positifs pour la paralysie cérébrale et plus de 80 \% des parents constatent des améliorations chez leurs enfants après une seule série de 40 traitements ! Et ce, sans oxygène pur à 100 \% dans plusieurs cas et sans les effets secondaires de médicaments qui ne sont pourtant pas homologués pour l'application en pédiatrie.

Les clichés d'imagerie SPECT effectués par le Dr Michael J. Uszler sur des centaines d'enfants confirment l'augmentation du débit sanguin dans le cerveau après seulement quelques traitements :

Les témoignages des Drs Pierre Marois, Paul Harch et Michael Uszler à la cour du Medicaid d'Atlanta en Georgie ont permis à David Freels d'obtenir gain de cause le 9 août 2006 pour le remboursement des traitements hyperbares pour son enfant affecté par la paralysie cérébrale. Une cause identique est actuellement en cours en Californie.

Pendant ce temps, les parents du Québec effectuent des levées de fonds depuis l'an 2000 pour envoyer leurs enfants en clinique privée au coût de 5 000 $ pour 40 traitements, mais ils s'essoufflent rapidement, car une seule série n'est pas suffisante. Il doit y avoir une prise en charge par l'État et la seule option sensée inclut les chambres hyperbares portatives.

Depuis 1999, plus de 60 familles du Québec ont fait l'acquisition de ce type de chambres qui sont utilisées à la maison. Les coûts relatifs aux traitements hyperbares pour les enfants autistes ou atteints de la paralysie cérébrale sont très inférieurs à tout traitement actuellement reconnu et défrayé par les gouvernements provinciaux et fédéral. Pourtant, nous ne pouvons pas vraiment parler d'économie lorsqu'il est question de la qualité de vie, non seulement de ces enfants, mais également de leurs familles. Il faut mettre fin au drame qui est le quotidien de dizaines de milliers de personnes au Québec. Des solutions sécuritaires, économiques et efficaces existent et sont disponibles immédiatement, alors il est grand temps d'investir ailleurs que dans la recherche qui n'est souvent axée que sur la découverte de nouveaux médicaments.

Santé Canada et le Collège des Médecins devront annoncer que l'autisme et la paralysie cérébrale seront ajoutés à la liste des indications reconnues pour la thérapie hyperbare. De plus, Santé Canada doit autoriser sans plus tarder l'importation et la vente des chambres Oxyhealth au Canada et cesser de faire de l'obstruction délibérée avec des standards d'homologation abusifs et des règlements qui bafouent les droits des familles canadiennes et leurs causent des préjudices injustifiables.

Comparaison des coûts

Le choix des chambres hyperbares portatives est beaucoup plus sensé que celui des chambres monoplaces ou multiplaces à coque rigide très coûteuses qu'on retrouve dans les cliniques privées et dans seulement deux hôpitaux québécois.

L'investissement de 8 millions $ permettra l'achat de 125 chambres portatives modèle Vitaeris 320 au coût de 2,75 millions $, en plus de couvrir le budget de fonctionnement annuel de 5,25 millions $. Ces sommes permettront d'offrir 6 séries de 30 heures de traitement à 1 500 enfants chaque année, soit 20 traitements de 90 minutes 5 jours/semaine pendant un mois suivis d'une pause d'un mois. Le taux horaire revient alors à environ 20 $, ce qui équivaut à ce qu'il en coûte dans les 65 centres communautaires installés au Royaume-Uni et en Irlande.

Aucun personnel médical qualifié n'est requis pour le fonctionnement des chambres hyperbares portatives basse pression. Celles-ci sont très sécuritaires et ne présentent pas les dangers potentiels d'incendie, d'explosion ou de toxicité liés aux chambres de type médical, puisqu'elles n'utilisent pas d'oxygène pur. Aucune modification au bâtiment n'est requise et aucun mur ne doit être défoncé pour l'installation. Un réseau provincial évitera aux parents de parcourir de longues distances pour se rendre dans les grandes villes afin de recevoir ces services. Ce réseau de chambres portatives pourra être mis en place en moins de 6 mois.

Il est essentiel et impératif que nos droits inaliénables à la santé et à la liberté d'accès aux meilleurs traitements médicaux soient respectés et qu'il soit permis à nos fournisseurs de soins de santé d'être libres de traiter les troubles neurologiques avec la thérapie hyperbare sans crainte de persécution de la part du Collège des Médecins du Québec.

La pratique de centaines de médecins qui utilisent les chambres hyperbares portatives avec lesquelles des milliers d'enfants aux États-Unis ont été traités depuis plus de 8 ans confirme de façon irréfutable son efficacité et la nécessité, voire l'obligation, d'ajouter cette thérapie au panier des services couverts par la RAMQ.

Par conséquent, nous nous attendons à la pleine et entière collaboration du gouvernement du Québec afin de favoriser l'optimisation de la qualité de vie des familles québécoises dont les enfants sont affectés par des problèmes de santé réversibles ou dont l'état peut être amélioré grandement à l'aide de la thérapie hyperbare.

C'est une question de dignité humaine, de respect et de compassion pour les générations présentes et futures.

Visiter cette page pour les liens et images:
www.hyperbare.ca/petition.html

Sincèrement, nous les Soussignés.

Sign The Petition

Sign with Facebook
OR

If you already have an account please sign in, otherwise register an account for free then sign the petition filling the fields below.
Email and the password will be your account data, you will be able to sign other petitions after logging in.

Privacy in the search engines? You can use a nickname:

Attention, the email address you supply must be valid in order to validate the signature, otherwise it will be deleted.

I confirm registration and I agree to Usage and Limitations of Services

I confirm that I have read the Privacy Policy

I agree to the Personal Data Processing

Shoutbox

Who signed this petition saw these petitions too:

Sign The Petition

Sign with Facebook
OR

If you already have an account please sign in

Comment

I confirm registration and I agree to Usage and Limitations of Services

I confirm that I have read the Privacy Policy

I agree to the Personal Data Processing

Goal
0 / 50

Latest Signatures

No one has signed this petition yet

Information

Miranda McculloughBy:
Justice, rights and public orderIn:
Petition target:
Gouvernement du Québec

Tags

No tags

Share

Invite friends from your address book

Embed Codes

direct link

link for html

link for forum without title

link for forum with title

Widgets