Maintien des demi-postes d'Ater а Nantes sign now

Pйtition pour le maintien des demi-postes d'Ater : contre une prйcarisation accrue des jeunes chercheurs



Depuis 1988 a йtй instaurйe la fonction d'ATER (Attachй Temporaire d'Enseignement et de Recherche) en vue d'aider un certain nombre de doctorants а terminer la rйdaction de leur thиse. Ce travail de longue haleine dure en effet, pour pratiquement toutes les disciplines, plus que les trois ans initialement prйvues par les allocations de recherche : 3,3 ans en mathйmatiques et informatique, 3,4 ans en biologie, mйdecine, santй, 4,2 ans en sciences de la sociйtй, 4,5 ans en sciences de lhomme et des humanitйs. Ces postes assurent aussi la transition entre la soutenance et le recrutement comme maоtre de confйrence, par un maintien dans lenvironnement universitaire et une intйgration rйelle au sein dune йquipe pйdagogique et dun laboratoire. Dans le cadre de ces contrats, qui constituent pour beaucoup un premier pas vers le recrutement au sein des universitйs, il est confiй aux ATER une charge d'enseignement identique а celle des autres enseignants (192 heures de TD en prйsence des йtudiants). Dans la pratique, il s'est rapidement imposй qu'une telle charge de cours, surtout pour des apprentis enseignants, йtait peu conciliable avec le bouclage d'une thиse ou le lancement de nouveaux projets. C'est pourquoi, aujourd'hui, l'essentiel des postes ouverts dans les universitйs sont des demi-Ater , correspondant а une rйduction du travail d'enseignement et une diminution consйquente du revenu. Malgrй tout, sur l'annйe, deux postes de demi-Ater coыtent 15 000 euros de plus qu'un poste d'Ater plein, car si l'on rйduit de 50\% la part de l'enseignement, l'activitй de recherche exigйe pour chaque poste est maintenue dans les mкmes proportions.


Depuis le 1er janvier 2006, le mode de gestion des administrations publiques connaоt une profonde rйforme, et il revient aux universitйs de gйrer elles-mкmes leur budget de fonctionnement. L'Universitй de Nantes a donc pu choisir ses prioritйs, en rйpartissant l'argent public. Alors que l'on aurait pu attendre de ce transfert de compйtences au plus prиs du terrain la mise en place d'une politique ambitieuse pour notre site, la rйalitй se rйvиle profondйment dйcevante, centrйe sur la seule mission d'enseignement, au dйtriment de la recherche et donc de l'avenir.

L'Universitй de Nantes risque de restreindre sa contribution financiиre а l'activitй des jeunes chercheurs. En novembre dernier lors de la rйunion de rentrйe des moniteurs, la suppression des demi postes d'ATER a йtй publiquement prйsentйe comme une consйquence inйluctable de la mise en application de la Lolf (loi organique relative aux lois de finances)
Est-ce le cas ? En effectuant par ce biais de sйrieuses йconomies, indolores en terme d'heures de cours (une personne fera le travail au lieu de deux), la Prйsidence se dйfait par contre totalement de ses responsabilitйs en tant qu'йtablissement public de recherche. D'une part, cela reviendrait а refuser de financer le temps nйcessaire а l'йlaboration des thиses ou au maintien, aprиs la soutenance, d'une activitй autre que pйdagogique. LUniversitй ne serait alors qu'une simple unitй d'enseignement sans ambitions scientifiques. D'autre part, au moment mкme oщ elle prend position publiquement contre le Contrat Premiиre Embauche, elle rйduirait son soutien financier а la jeune gйnйration d'enseignants-chercheurs, lui proposant soit des fins de thиse financйes par les rйgimes d'assistance sociale, soit des contrats, inadйquats parce que dйdiйs exclusivement а l'enseignement, de un an (renouvelables une fois), sans perspective claire d'embauche а la clй. Enfin, en renforзant la pйnurie de postes, elle фterait aux doctorants non-allocataires les derniиres chances d'obtenir un soutien financier rйcompensant (enfin !) leur travail de recherche et, pour beaucoup, leur implication comme chargйs de cours dans l'activitй pйdagogique de l'Universitй, sans laquelle les UFR et les dйpartements ne pourraient d'ailleurs fonctionner.

Les signataires de cette pйtition demandent а la Prйsidence de l'Universitй de Nantes une vйritable politique en faveur des jeunes chercheurs en йvitant une lecture technocratique et йconomique du dossier, cest-а-dire en maintenant le systиme, non pas onйreux mais au contraire nйcessaire, des demi-postes d'Ater.


Pour кtre tenu(e) au courant de nos dйmarches, cochez "Available to Petition Author" lorsque vous laissez votre adresse email. Nous nous contenterons de vous informer, le moment venu, des suites que nous donnerons а cette premiиre initiative.

Sign The Petition

Sign with Facebook
OR

If you already have an account please sign in, otherwise register an account for free then sign the petition filling the fields below.
Email and the password will be your account data, you will be able to sign other petitions after logging in.

Privacy in the search engines? You can use a nickname:

Attention, the email address you supply must be valid in order to validate the signature, otherwise it will be deleted.

I confirm registration and I agree to Usage and Limitations of Services

I confirm that I have read the Privacy Policy

I agree to the Personal Data Processing

Shoutbox

Who signed this petition saw these petitions too:

Sign The Petition

Sign with Facebook
OR

If you already have an account please sign in

Comment

I confirm registration and I agree to Usage and Limitations of Services

I confirm that I have read the Privacy Policy

I agree to the Personal Data Processing

Goal reached !
200 / 100

Latest Signatures

browse all the signatures

Information

Bobbi HinesBy:
AnimalsIn:
Petition target:
Prйsidence de l'Universitй de Nantes

Tags

No tags

Share

Invite friends from your address book

Embed Codes

direct link

link for html

link for forum without title

link for forum with title

Widgets