Contre les machines à voter et le vote électronique sign now

WikiStrike lance une pétition contre les machines à voter et le vote électronique. Aujourd'hui, la démocratie est en danger. Les machines sont facilement manipulable, aucun contrôle strict ne les entoure. Signer cette pétition, c'est oeuvrer à la démocratie.

En lisant ce qui suit, vous comprendrez que nous sommes en danger. Voici comment Nicolas Sarkozy a profité des machines à voter pour se faire élire en 2007. Car la vérité est tragique, nous sommes dirigé par un homme qui n'a pas été élu démocratiquement, donc nous sommes en présence d'un dictateur.

Revenons à présent sur les conditions de son élection qui étonnamment nont créent aucune polémique en France. Pour comprendre notre inquiétude face à ce silence, il faut remonter un an avant les élections françaises. En septembre 2006, le département informatique de la prestigieuse université de Princeton a, par exemple, rendu publique une étude sur la sécurité des machines à voter.
Daprès le professeur Felten, membre du laboratoire, les défis techniques nécessaires pour rendre fiable le vote électronique sont « très difficiles voire impossibles à relever ». Létude stipule : « À la lumière des procédures réelles délection, lanalyse de la machine montre quelle est vulnérable à de très graves attaques. Par exemple, une personne qui obtient un accès physique ne serait-ce que pendant une minute à la machine ou à sa carte mémoire, peut y installer un programme pirate ; un tel programme peut voler des voix de manière indétectable, modifier les enregistrements, journaux et compteurs de sorte quils soient en accord avec les faux résultats quil vient de créer. Une telle personne mal intentionnée peut également créer un programme qui se répand silencieusement et automatiquement durant le cours normal des activités électorales un virus de vote. Nous avons procédé à des démonstrations de ces attaques dans notre laboratoire. »

Le logiciel pirate peut être installé aussi bien par un employé du fabricant, du vendeur ou loueur, que par le transporteur ou toute personne ayant accès au lieu de stockage des machines ou à ces même machines le jour du vote.
Une étrange société du nom de VoteHere joua dailleurs un rôle prépondérant dans linstallation systématique des ordinateurs de vote aux États-Unis. Malgré sa taille réduite, elle dépensa plus dargent que les trois fabricants dordinateurs de vote réunis, ES&S, Diebold et Sequoia, pour promouvoir le vote électronique. Le fait que Robert Gates, ancien agent de la CIA, remplaçant de Donald Rumsfeld au poste de secrétaire à la Defense, ait été lun des directeurs de VoteHere accroît la suspicion légitime contre les ordinateurs de vote.
Mais ce qui accroit dautant plus la suspicion, cest que Walden O'Dell, directeur général de Diebold, soutenait Bush, collectant des fonds pour sa campagne électoral pour financer ce dernier. Les présidents du conseil dadminitration de ES&S et Sequoia étaient également pro-bush
En France, le ministère de lIntérieur alors dirigé par Nicolas Sarkozy a autorisé lutilisation des ordinateurs de vote par larrêté du 17 novembre 2003. Les modèles agréés sont le modèle « ESF1 » de la société Nedap-France élection, le modèle « iVotronic » de la société ES&S Datamatique et le modèle « Point & Vote » de la société Indra Sistemas SA. Ils ont été utilisés à partir de 2004. Lors des élections européennes, une quarantaine de villes les ont utilisées dont Marseille, Nice, Dijon, Rennes et Grenoble. Lors de lélection présidentielle de 2007, 82 villes, dont la grande majorité était des fiefs de la gauche, ont eu recours aux ordinateurs de vote, ce qui représente 1,7 millions délecteurs...Nous avons donc littéralement un dictateur au pouvoir qui na pas remporté les élections présidentielles Aucun journaliste en France nen a fait mention, hormis deux journalistes intègres et indépendants qui se sont mystérieusement suicidés à trois heures dintervalleNous sommes devenus un pays qui nose pas dire son nom : une dictature

Sign The Petition

Sign with Facebook
OR

If you already have an account please sign in, otherwise register an account for free then sign the petition filling the fields below.
Email and the password will be your account data, you will be able to sign other petitions after logging in.

Privacy in the search engines? You can use a nickname:

Attention, the email address you supply must be valid in order to validate the signature, otherwise it will be deleted.

I confirm registration and I agree to Usage and Limitations of Services

I confirm that I have read the Privacy Policy

I agree to the Personal Data Processing

Shoutbox

Who signed this petition saw these petitions too:

Sign The Petition

Sign with Facebook
OR

If you already have an account please sign in

Comment

I confirm registration and I agree to Usage and Limitations of Services

I confirm that I have read the Privacy Policy

I agree to the Personal Data Processing

Goal
0 / 50

Latest Signatures

No one has signed this petition yet

Information

Tags

No tags

Share

Invite friends from your address book

Embed Codes

direct link

link for html

link for forum without title

link for forum with title

Widgets