NON A LA BALKANISATION DE LA R.D.CONGO signer maintenant

CETTE PETITION SERA DEPOSEE A L’ONU POUR CONSTATER LA MENACE A LA PAIX ET DE BALKANISATION DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO PAR LES ETAS-UNIS D’AMERIQUE, LA FRANCE, LE ROYAUME UNI, LE RWANDA ET DIVERS INTÉRÊTS FINANCIERS.

NOUS DECLARONS QUE LE KIVU FAIT PARTIE INTEGRANTE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, SON SOL ET SOUS-SOL NE SERONT JAMAIS CEDE A AUCUN AUTRE PAYS NI PAR REFERENDUM NI PAR ANNEXION MEURTRIERE NI PAR QUELQUES MANOEUVRES DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE OU MALVEILLANCE ET CUPIDITE DES FILS ET FILLES DU CONGO.

NOUS DISONS NON AUX DISCOURS CALOMNIEUX ET AGISSEMENTS INCITATEURS DES TROUBLES DE MR. HERMAN COHEN, DU DEPARTEMENT D'ETAT AMERICAIN, DE MR. NICOLAS SARKOZY, DE MR. BILL CLINTON, DE MME HILARY CLINTON, DE MR. TONY BLAIR, DE MR. PAUL KAGAME ET DE MR. OLESEGUN OBASANJO.

NOUS VENONS ICI SOLLICITER VOS SIGNATURES POUR QUE CETTE PETITION SOIT TRANSMISE AUX GOUVERNEMENTS DES ETATS MEMBRES DE L’ONU ET AU SECRETAIRE GENERAL DE L’ONU A TRAVERS UN MOUVEMENT COORDONNE DE LA DIASPORA CONGOLAISE, DES CITOYENS CONGOLAIS RESIDANT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET DE TOUS LES HOMMES ET FEMMES EPRIS DE PAIX ET DE JUSTICE.

NOTRE BUT EST D’ATTEINDRE UN MILLION DES SIGNATURES POUR DIRE A LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE NON A LA BALKANISATION DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.


APRES LA RECOLTE D’UN MILLION DES SIGNATURES, DES CAMPAGNES MEDIATIQUES POUR CREER L’ATMOSPHERE DE L’EXPRESSION DU RAS LE BOL GENERAL SERA SUIVI PAR LA DEPOSITION DE CETTE PETITION AUPRES DES GOUVERNEMENTS DES ETATS MEMBRES DE L’ONU ET AUPRES DU SECRETAIRE GENERAL DE L’ONU.


LES CONGOLAIS EN DIASPORA ET VIVANT AU CONGO, LES HOMMES ET LES FEMMES EPRIS DE PAIX ET DE JUSTICE SONT AUSSI INVITES A SE MANIFESTER POUR ETRE DES POINTS DE RELAIS ET DE COORDINATION DE CE MOUVEMENT CITOYEN.


A TOUS LES PEUPLES DES ETATS MEMBRES DE L’ONU, NOUS VOUS EXHORTONS A NOUS SOUTENIR CAR CE QUI NOUS ARRIVE AUJOURD’HUI PEUT AUSSI AU NOM D’UN IMPERIALISME ABJECT VOUS ARRIVER ET EBRANLER VOTRE STABILITE QUAND BIEN MEME SOLIDE.


UN FONDS SERA CREE ET ALLOUE A UN COMITE INTERNATIONAL DE SUIVI MIS EN PLACE POUR SURVEILLER LES MANŒUVRES DES ETATS MEMBRES DE L’ONU ET DES PUISSANCES FINANCIERES DECIDES A BALKANISER LE CONGO ET A SPOLIER SES RICHESSES NATIONALES.


CETTE PETITION SERVIRA DE MISE EN GARDE A LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE DE NE PLUS TOUCHER A LA SOUVERAINETE DU CONGO ET D’ARRETER TOUTES LES MANŒUVRES DE BALKANISATION ET DE PILLAGE DES RICHESSES DU CONGO.


SI VOUS ADHEREZ A CETTE PETITION, VEUILLEZ SIMPLEMENT AJOUTER VOTRE NOM, VOTRE NATIONALITE ET VOTRE ADRESSE EMAIL A LA FIN DU TEXTE DE PETITION CI-DESSOUS :


PETITION A L’ONU POUR CONSTATER LA MENACE A LA PAIX ET DE BALKANISATION DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO PAR LES ETAS-UNIS D’AMERIQUE, LA FRANCE, LE ROYAUME UNI, LE RWANDA ET DIVERS INTÉRÊTS FINANCIERS.


Aux dirigeants et peuples de la France, des Etats-Unis d’Amérique, de l’Union Africaine, de l'Union Européenne et de tous les Etats membres de l'ONU ;


Nous vous exhortons à appuyer la demande légitime du peuple de la République Démocratique du Congo sur la reconnaissance du caractère inviolable de la souveraineté de son Etat, de l’intégrité de son territoire national, de la réaffirmation des droits inaliénables de son peuple et de la menace à la paix dans la région des grands lacs par les Etats-Unis d’Amérique, la France, le Royaume Uni, le Rwanda et les puissances financières de ce monde.


Après multiples tentatives de déchirer le Congo par des rebellions, invasions et occupations militaires étrangères diversifiées, il est temps d'inverser la tendance, de mettre fin à la menace de balkanisation du Congo et de progresser vers une paix fondée et durable en République Démocratique du Congo, dans la sous-région, en Afrique et dans le monde ;


C’est ainsi que, considérant la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples, aux termes de laquelle l'individu a en outre le devoir:


En son Article 29,


2. De servir sa communauté nationale en mettant ses capacités physiques et intellectuelles à son service.
3. De ne pas compromettre la sécurité de l'Etat dont il est national ou résident.
4. De préserver et de renforcer la solidarité sociale et nationale, singulièrement lorsque celle-ci est menacée.
5. De préserver et de renforcer l'indépendance nationale et l'intégrité territoriale de la patrie et, d'une façon générale, de contribuer à la défense de son pays, dans les conditions fixées par la loi.


Considérant la charte des Nations Unies, Chapitre Premier, aux termes de laquelle, les buts des Nations Unies sont :


En son Article 1,


1. Maintenir la paix et la sécurité internationales et à cette fin : prendre des mesures collectives efficaces en vue de prévenir et d'écarter les menaces à la paix et de réprimer tout acte d'agression ou autre rupture de la paix, et réaliser, par des moyens pacifiques, conformément aux principes de la justice et du droit international, l'ajustement ou le règlement de différends ou de situations, de caractère international, susceptibles de mener à une rupture de la paix.
2. Développer entre les nations des relations amicales fondées sur le respect du principe de l'égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d'eux-mêmes, et prendre toutes autres mesures propres à consolider la paix du monde.


Et en son Article 2,


4. Les Membres de l'Organisation s'abstiennent, dans leurs relations internationales, de recourir à la menace ou à l'emploi de la force, soit contre l'intégrité territoriale ou l'indépendance politique de tout État, soit de toute autre manière incompatible avec les buts des Nations Unies.


Considérant que Le droit international et le Conseil de Sécurité de l'ONU l'ont établi clairement : lorsque de graves crimes contre l'humanité sont commis, la communauté internationale a la responsabilité de protéger le peuple contre ces crimes, même si celui-ci est agressé par son propre gouvernement ;


Attendu que nous ne connaissons pas encore l'étendue des crimes du plan de balkanisation de la République Démocratique du Congo, mais que nous ne pouvons pas simplement détourner les yeux et fermer les oreilles ;

Tenant compte de la responsabilité pénale internationale justifiant sa position de la manière suivante: "ce sont des hommes, et non des entités abstraites, qui commettent des crimes contre le droit international, et ce n'est qu'en punissant ceux qui ont commis ces crimes que l'on peut faire respecter les dispositions du droit international" introduite par Le Tribunal militaire international du Nuremberg (Trial of German Major War Criminals, Proceedings of the IMT, Nuremberg. November 14th 1945 to October 1st 1946, Official Documents, Vol. I, 1947, Judgement, 223) ;


Réaffirmant la charte africaine des droits de l’homme et des peuples, aux termes de laquelle ;


En son Article 20,


1. Tout peuple a droit à l'existence. Tout peuple a un droit imprescriptible et inaliénable à l'autodétermination. Il détermine librement son statut politique et assure son développement économique et social selon la voie qu'il a librement choisie.
2. Les peuples colonisés ou opprimés ont le droit de se libérer de leur état de domination en recourant à tous moyens reconnus par la Communauté internationale.


Et en son Article 21,


1. Les peuples ont la libre disposition de leurs richesses et de leurs ressources naturelles. Ce droit s'exerce dans l'intérêt exclusif des populations. En aucun cas, un peuple ne peut en être privé.
2. En cas de spoliation, le peuple spolié a droit à la légitime récupération de ses biens ainsi qu'à une indemnisation adéquate.
3. La libre disposition des richesses et des ressources naturelles s'exerce sans préjudice de l'obligation de promouvoir une coopération économique internationale fondée sur le respect mutuel, l'échange équitable, et les principes du droit international.
4. Les Etats parties à la présente Charte s'engagent, tant individuellement que collectivement, à exercer le droit de libre disposition de leurs richesses et de leurs ressources naturelles, en vue de renforcer l'unité et la solidarité africaines.
5. Les Etats, parties à la présente Charte, s'engagent à éliminer toutes les formes d'exploitation économique étrangère, notamment celle qui est pratiquée par des monopoles internationaux, afin de permettre à la population de chaque pays de bénéficier pleinement des avantages provenant de ses ressources nationales.


Et finalement, fermement convaincus de notre devoir d'assurer la promotion et la protection des droits et libertés de l'homme et des peuples, compte dûment tenu du piétinement constant par une certaine communauté internationale des droits et libertés du peuple congolais et des souvenirs récurrents d’une abjecte colonisation et mépris des peuples ;


Nous, soussignés, peuples et citoyens de la République démocratique du Congo et des états membres de l’ONU, sommes engagé de manière ferme et dans les faits, à travers une action citoyenne de nous opposer à la balkanisation du territoire national congolais tel qu’hérité à son indépendance et à l’ingérence tendancieuse de menacer sa paix par des discours répétitifs et déviationnistes du département d’Etat américain, de l’ancien Vice-secrétaire d’état américain Mr. Herman Cohen, du président Français Nicolas Sarkozy, de l’ancien président américain Bill Clinton, de l’ancien premier ministre anglais Tony Blair, du président rwandais Paul Kagamé et de l’ancien président du Nigeria Olesegun Obasanjo par la consolidation de l’unité nationale congolaise, l’affirmation de sa souveraineté et le respect absolu de l’intégrité et de l’indivisibilité du territoire national de la République démocratique du Congo selon les limites de son autodétermination de décider sur son destin par lui-même et selon son génie propre.


Considérant que pareils discours et actes tenus et proférés répétitivement par le département d’Etat américain, l’ancien Vice-secrétaire d’état américain Mr. Herman Cohen, le président Français Nicolas Sarkozy, l’ancien président américain Bill Clinton, l’ancien premier ministre anglais Tony Blair, le président rwandais Paul Kagamé et l’ancien président du Nigeria Olesegun Obasanjo laissent indifférente l’humanité entière en commençant par la presse américano-occidentale, les Etats amis, les bailleurs de fonds, la plupart de leaders africains, les organisations internationales des droits de l’Homme et même ceux qui prétendent diriger la République démocratique du Congo, un état souverain, agonisant et en tant que nation, privé de son droit à disposer de son sous-sol conformément aux règlements internationaux ;


Ayant finalement appréhendé que certaines forces politiques et sociales congolaises et étrangères occultes manipulées et au service des groupes maffieux exploitant abusivement les minerais du Congo s’acharnent honteusement à étouffer les médias et les acteurs politiques et sociaux de porter un regard vigilant sur tous ces discours qui évoquent les « véritables enjeux » de l’instabilité de la République démocratique du Congo;


Considérant que l’effondrement social, politique, économique et surtout militaire devient une réalité vivante, la faillite et l’absence de l’Etat, un fait accompli et voulu par les puissances obscures ;


Attendu que tous les Congolais disent, « NON » à une recolonisation de leur pays visée en la balkanisation de son territoire national par une certaine communauté internationale avec la complicité de certains de ces compatriotes véreux et confrères africains;


Attendu que les Congolais refusent que leur pays demeure un enjeu des puissances régionales et mondiales ;


Attendu que les Congolais en tant que Peuple, ont le devoir civique de connaître les véritables raisons pour lesquelles la cause nationale n’a jamais été valablement défendue par le gouvernement en place ;


La finalité de notre démarche consiste donc, face à une balkanisation qui peut être catastrophique et fatale pour la paix et la stabilité socio-économique de la République démocratique du Congo et de la région des grands lacs, qu’un silence innocent peut laisser entrainer dans le désarroi total des guerres intestines sans fins et dans l’instabilité régionale, de connaitre la vérité sur la menace de paix intensifiée par des discours camouflés de prédation et de recolonisation appuyés par un support moral, politique, économique et militaire des entités subversives et dictatoriales au centre de l’Afrique. Que le gouvernement américain éclaire l’opinion congolaise et internationale sur le discours méprisable de Mr. Herman Cohen, et que ce dernier soit entendu par la communauté internationale à travers ces instances juridiques sur la propagation de son discours calomnieux et incitateur des troubles afin que la paix règne entre les nations et les peuples! Que le peuple des Etats-Unis d’Amérique, de la France, du Royaume Uni, du Rwanda et du Nigeria éclaire l’opinion congolaise et internationale sur les discours et agissements méprisables des leurs compatriotes ; Mr. Herman Cohen, Bill Clinton, Tony Blair, Paul Kagamé et Olesegun Obasanjo.


Nous tiendrons pour responsables ces hommes politiques et leurs gouvernements si cette pétition ne reçoit pas de réponse appropriée, si la République démocratique du Congo et la région des grands lacs subissent quelques autres douleurs et atrocités ajoutées aux massacres humains et pillages économiques endurés jusqu'à ce jour !

Signez La Pétition

Signe avec Facebook sign_with_twitter
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login, sinon effectuez l'inscription et signez en saisissant les champs ci-dessous.
Votre e-mail et votre mot de passe seront les données de votre compte, vous pourrez ainsi signer d'autres pétitions après avoir effectué le login.

Vie privée dans les moteurs de recherche? Vous pouvez utiliser un pseudo:

Attention l'e-mail doit être correct afin de pouvoir valider votre signature, dans le cas contraire elle sera annulée.

Babillard

Qui a signé cette pétition a également vu ces campagnes:

Signez La Pétition

Signe avec Facebook sign_with_twitter
O

Si vous possédez déjà un compte effectuez le login

Objectif signatures
9 / 1000000

Signatures Récentes

  • 22 janvier 20149. micmak
    Je signe cette pétition
  • 22 janvier 20148. Amourducongo
  • 21 janvier 20147. Myriam Luzeka (non vérifié)
    Je signe cette pétition en toute connaissance de cause!
  • 07 octobre 20136. MUZINGA
    Je signe cette pétition
  • 31 aot 20125. RAS
    NON à la balkanisation de mon pays la rdc .
  • 12 dcembre 20114. endlesslove (non vérifié)
    Je signe cette pétition
  • 05 dcembre 20113. Armand Olel Eliop (non vérifié)
    LeCongo au Congolais
  • 14 novembre 20112. Durban
    Je signe cette pétition
  • 14 novembre 20111. Non Balkanisation
    Je signe cette pétition, JEAN CLAUDE MANZUETO

Informations

Non BalkanisationPar :
Justice, droits et ordre publicIn:
Destinataire pétition:
ONU

Partisans officiels de la pétition:
NON A LA BALKANISATION DU CONGO

Tags

non

Partager

Invitez les amis de votre rubrique

Codes Pour L'incorporation

URL direct

URL pour html

URL pour forum sans titre

URL pour forum avec titre

Widgets

Faits à la main avec amour par Nextone Media

Smooto - Activism - When and How

Notizie.it - Mamme Magazine - Come Quando - Viaggiamo

Driven by Nextone Media